Accueil du portailParticuliers › Fibre optique : des offres désormais plus claires

Fibre optique : des offres désormais plus claires

03/03/2017

Depuis le 1er mars 2017, il est désormais imposé aux fournisseurs d’accès à internet de faire figurer dans leurs brochures commerciales certaines caractéristiques techniques relatives à l’offre de très haut débit (THD) qu’ils proposent.

Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) doivent désormais être plus clairs sur leurs offres de fibre optique. Un arrêté du 1er mars 2016 vise à encadrer l'utilisation du terme « fibre » et à apporter une information plus transparente au consommateur sur les offres et leurs caractéristiques. Ainsi, les FAI sont tenus d'utiliser le terme « fibre » uniquement si le raccordement de la fibre optique est réalisé jusqu'au domicile.

Cet arrêté, qui était déjà en vigueur depuis le 1er juin 2016 pour les messages publicitaires, s'applique également à tout document commercial depuis le 1er mars 2017.

Lire aussi : Fibre optique : des offres désormais plus claires | Entreprises et services publics, comment avoir la fibre optique

Une transmission très rapide des données

Selon les standards définis par la Commission européenne, on considère un accès internet comme à « très haut débit » (THD) dès lors que le débit descendant est supérieur à 30 Megabits par seconde. Les connexions THD reposent dans la majeure partie des cas sur des réseaux de fibre optique, un tube en verre très fin qui permet une transmission de données très rapide. Toutefois, les débits varient de manière plus ou moins grande selon que la fibre va jusqu'au client (on parle alors de FttH pour fiber to the home) ou jusqu'à l'immeuble (FttB pour fiber to the building) pour ensuite finir par un branchement en cuivre ou en câble (coaxial) jusqu'à l'abonné.
 

Vidéo : les réseaux de l'Internet très haut débit

Lire aussi :  [Vidéo] La France, leader européen de la production de fibre optique | Raccordement fibre optique : suis-je éligible ?

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 16/01/2018

    Réserver des billets d’avion, faire ses courses, s’abonner à un magazine, louer un gîte... c’est parfois bien plus pratique et souvent moins cher sur internet qu’en boutique. Pas question pour autant d’en oublier toute vigilance ! Quelles sont les précautions à prendre ? À qui s’adresser en cas de litige ? Tous les conseils de la DGCCRF pour acheter sur internet en toute sécurité.

  • 12/01/2018

    Jouets, vêtements, automobiles, produits alimentaires, etc..., de nombreux produits sont retirés régulièrement de la vente, après avoir été commercialisés, en raison des risques qu'ils peuvent présenter pour les consommateurs. Comment les produits sont rappelés? Comment s'effectue la surveillance des produits?

  • © Jakub Krechowicz / Stock.Adobe.com

    10/01/2018

    Vous avez commandé des produits sur un site Internet étranger qui n’ont jamais été livrés et ce, malgré vos relances ? Connaissez-vous la procédure chargeback qui peut vous permettre d’être remboursé ? On vous dit tout !

  • © Fotolia

    10/01/2018

    Vous vous apprêtez à acheter un vêtement ? Prenez le temps de bien lire les étiquettes. Que ce soit la composition, l'entretien ou l'origine du produit, elles apportent des informations essentielles pour bien faire votre choix et conserver vos achats en bon état autant que possible. Tour d'horizon des 6 mentions à avoir à l'oeil, avec la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF).

  • © Fotolia.com

    09/01/2018

    Depuis fin 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux. Explications.

  • © Fotolia.com

    09/01/2018

    Les soldes sont  l’occasion de faire de bonnes affaires pour les consommateurs, et d’écouler leurs stocks pour les commerçants. Quelles sont les règles pendant les soldes ? Quels sont les droits des consommateurs ?

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !