Accueil du portailParticuliersFibre optique : des offres désormais plus claires

Fibre optique : des offres désormais plus claires

Depuis le 1er mars 2017, il est désormais imposé aux fournisseurs d’accès à internet de faire figurer dans leurs brochures commerciales certaines caractéristiques techniques relatives à l’offre de très haut débit (THD) qu’ils proposent.

Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) doivent désormais être plus clairs sur leurs offres de fibre optique. Un arrêté du 1er mars 2016 vise à encadrer l'utilisation du terme « fibre » et à apporter une information plus transparente au consommateur sur les offres et leurs caractéristiques. Ainsi, les FAI sont tenus d'utiliser le terme « fibre » uniquement si le raccordement de la fibre optique est réalisé jusqu'au domicile.

Cet arrêté, qui était déjà en vigueur depuis le 1er juin 2016 pour les messages publicitaires, s'applique également à tout document commercial depuis le 1er mars 2017.

Lire aussi : Fibre optique : des offres désormais plus claires | Entreprises et services publics, comment avoir la fibre optique

Une transmission très rapide des données

Selon les standards définis par la Commission européenne, on considère un accès internet comme à « très haut débit » (THD) dès lors que le débit descendant est supérieur à 30 Megabits par seconde. Les connexions THD reposent dans la majeure partie des cas sur des réseaux de fibre optique, un tube en verre très fin qui permet une transmission de données très rapide. Toutefois, les débits varient de manière plus ou moins grande selon que la fibre va jusqu'au client (on parle alors de FttH pour fiber to the home) ou jusqu'à l'immeuble (FttB pour fiber to the building) pour ensuite finir par un branchement en cuivre ou en câble (coaxial) jusqu'à l'abonné.
 

Vidéo : les réseaux de l'Internet très haut débit

Lire aussi :  [Vidéo] La France, leader européen de la production de fibre optique | Raccordement fibre optique : suis-je éligible ?

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 13/06/2019

    Vous avez souscrit un contrat d'assurance habitation, un contrat d'assurance automobile ou de complémentaire santé et vous souhaitez le résilier. En avez-vous le droit ? A quel moment prévenir votre assureur ? Quand la résiliation sera-t-elle effective ? Explications.

  • © Fotolia.com

    13/06/2019

    Les soldes sont  l’occasion de faire de bonnes affaires pour les consommateurs, et d’écouler leurs stocks pour les commerçants. Quelles sont les règles pendant les soldes ? Quels sont les droits des consommateurs ?

  • ©Phovoir

    24/05/2019

    Vous aimez passer vos vacances en caravane ou sous une tente ? Vous adorez le confort d'un mobil-home ? Voici quelques conseils pour bien préparer vos vacances de camping.

  • © Fotolia.com

    22/05/2019

    Le dispositif « Cohésion Numérique des Territoires » a pour objectif d’apporter d’ici 2020 du bon haut débit (via des technologies sans fil), aux foyers non couverts par les réseaux filaires. Les particuliers et les entreprises éligibles peuvent bénéficier d’un soutien financier pouvant aller jusqu’à 150 € sur le coût d’équipement, d’installation ou de mise en service de la solution sans fil retenue. On vous explique comment faire.

  • ©CNIL

    21/05/2019

    Vous souhaitez vous opposer à l'utilisation de vos coordonnées à des fins commerciales, accéder à votre dossier médical, supprimer du web les informations vous concernant ? La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) propose des modèles de lettres pour exercer vos droits auprès des organismes détenteurs de vos données.

  • © Pixabay

    14/05/2019

    Les frais d'itinérance ou « roaming », autrefois facturés aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyagaient en Europe, n'existent plus depuis 2017. Ainsi, un Français en déplacement dans un autre pays membre de l'Espace Économique Européen et qui utilise son téléphone mobile, se voit appliquer les tarifs de son opérateur français. Mais que dit précisément la réglementation ? Existe-t-il des exceptions ? Quid des tarifs en dehors de l'Europe ? Nos réponses.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !