Accueil du portailParticuliersLes conseils de sécurité pour choisir les jouets de vos enfants

Les conseils de sécurité pour choisir les jouets de vos enfants

par Bercy Infos,

le 19/12/2017 –

Noël ou anniversaire ? Vous avez des jouets à offrir ? Afin de permettre aux enfants de s’épanouir en toute sécurité, jeux et jouets doivent respecter des normes très strictes. Les conseils de la DGCCRF pour vous permettre d’offrir vos cadeaux en toute sérénité !

© Fotolia.com

La vulnérabilité du jeune public auquel est destiné le jouet exige des normes strictes garantissant la sécurité des enfants. C’est pourquoi, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), a mis en place une série de conseils et de guides pratiques pour vous aider à choisir des jouets conformes aux exigences réglementaires.

Lire aussi : Sécurité des consommateurs : retrait et rappel des produits | [Vidéo] Achats en ligne : les conseils de la douane pour éviter les contrefaçons

Les 7 conseils essentiels de sécurité pour acheter un jouet

  • Vérifiez que le jouet comporte bien le marquage « CE » : par cette mention le fabricant atteste que le jouet a été conçu et réalisé conformément aux exigences essentielles de sécurité ;
  • Lisez attentivement tous les avertissements portés sur les emballages : ainsi vous pouvez acheter un jouet adapté à l’âge de l’enfant. Surtout, tenez compte de l’avertissement (représenté sous la forme d’un logo ou d’un avertissement écrit) indiquant que le jouet ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois ;
  • Pour les jeunes enfants, privilégiez les mécanismes simples : évitez notamment les jouets qui comportent des mécanismes pliants (risque de pincement ou de coupure) ;
  • Faites attention aux jouets qui comportent des piles ou un transformateur permettant un branchement électrique : vérifiez, si cela est possible, la sûreté du boîtier et l’accessibilité aux piles. Celles-ci ne doivent pas être aisément accessibles dans le cas d’un jouet ;
  • Préférez les plastiques colorés dans la masse plutôt que la peinture (qui peut s'écailler) ;
  • N’hésitez pas à manipuler le jouet si cela est possible ;
  • Attention à certains produits attirants pour les jeunes enfants mais qui ne sont pas des jouets et ne doivent donc pas être mis entre leurs mains : poupées décoratives ou folkloriques dites « de collection », décorations de fêtes, modèles réduits pour collectionneurs adultes, puzzles de plus de 500 pièces, figurines de collection, etc.

Vieux jouets et jouets avec aimants

Attention aux vieux jouets qui peuvent ne pas être conformes aux exigences actuelles de sécurité, notamment lorsqu'ils comportent des piles. Elles peuvent être la cause d’accidents lorsqu’elles sont trop vieilles, lorsqu’elles ont reçu un choc ou lorsqu’elles ne sont pas changées toutes en même temps.

Concernant les jouets comportant des aimants, ils peuvent être dangereux si ces derniers sont accessibles. L’enfant peut les avaler et s’étouffer ou s’asphyxier. C’est la raison pour laquelle, vous pourrez trouver sur des coffrets d’expériences magnétiques et/ou électriques l’avertissement suivant : « Attention ! Ne convient pas aux enfants de moins de 8 ans. Ce produit contient de petits aimants ».

Lisez les notices d’utilisation et avertissez votre enfant des risques éventuels

Avant toute utilisation du jouet, lisez au préalable toutes les consignes (avertissements, notices d’instruction, etc.).

Par ailleurs, n’hésitez pas à expliquer à l’enfant le fonctionnement du jouet et à attirer son attention sur les risques éventuels et les manipulations à éviter. Veillez aussi à ce que les enfants plus petits n’empruntent pas les jouets des plus âgés et ne laissez pas traîner les objets trop petits qui pourraient s’avérer être attrayants pour un enfant.

Sécurité des jouets: la DGCCRF protège les consommateurs

Toute l’année, la DGCCRF procède dans ses laboratoires à des contrôles des jouets. Si le jouet est susceptible de présenter un risque, sa vente pourra être suspendue dans l’attente des analyses. Si, après analyse, le jouet est déclaré non conforme à la réglementation et de surcroît dangereux, des procès-verbaux pourront être établis.

Pensez à signaler tout incident en matière de sécurité à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de votre lieu de résidence.

Voici une vidéo explicative sur les contrôles des jouets réalisés par la DGCCRF :

Partagez cet article !

Thématiques :

Consommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Creative Commons CC0

    22/02/2019

    Les vins font l'objet d'une réglementation très stricte permettant d'assurer la traçabilité des produits. Les étiquettes sont une source d'informations précieuse pour le consommateur. Décryptage.

  • 22/02/2019

    En grande surface, dans les commerces spécialisés en produits bios, en vente directe du producteur au consommateur, les logos « bio » sont de plus en plus présents. Explications sur la signification de ces logos.

  • ©Minerva Studio / Stock.Adobe.com

    20/02/2019

    Au supermarché, sur les étals, savez-vous quelles sont les règles pour définir la provenance des produits alimentaires que vous achetez ? Toutes les explications.

  • ©Tom Davison / Stock.Adobe.com

    08/02/2019

    Séjours à l’hôtel, en chambres d’hôtes, en meublés de tourisme, en village de vacances… vous êtes peut-être redevable de la taxe de séjour, en plus du prix de l’hébergement. Explications.

  • 05/02/2019

    Dans le cadre du Plan Climat, une prime à la conversion a été mise en place afin d’encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre. Qui peut la demander ? Comment fonctionne-t-elle ? Toutes les réponses.

  • © Phovoir.fr
    04/02/2019

    Afin de protéger les consommateurs, la DGCCRF procède chaque année à des contrôles dans les départements de montagne dans le cadre d’un dispositif appelé « Opération neige ». Elle traque notamment les pratiques abusives de certains professionnels du secteur et sensibilise les consommateurs sur leurs droits et recours. Vous pouvez bénéficier d’un dédommagement si vous n’avez pas pu utiliser votre forfait de ski dans certaines conditions.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !