Logo de Faciléco : Mieux comprendre l'économie

L’école Keynésienne

L’école Keynésienne

Keynésianistes, années 30, puis années 50-70

L’intervention de la puissance publique dans l’économie a été décisive à maintes reprises. En France, depuis Colbert, l’État a joué à plusieurs périodes un rôle moteur important dans l’économie. C’est pourtant un anglais, l’économiste John Maynard Keynes qui a théorisé l’interventionnisme public dans l’économie au lendemain de la crise de 1929.

Pendant les Trente Glorieuses, la politique économique française menée par l’État était assez dirigiste, avec notamment, le soutien public à des secteurs jugés stratégiques (aéronautique, informatique, téléphonie…) pour le pays. Depuis, le débat entre les partisans d’une implication minimum de l’État dans l’économie et les interventionnistes qui estiment qu’il doit fixer le cap du développement économique en intervenant si nécessaire est permanent.

Mais au-delà de la théorie, le pragmatisme s’impose quand c’est vraiment nécessaire. A l’exemple des États-Unis, où le Président, quelle que soit sa couleur politique, n’a jamais hésité à mettre en œuvre des mesures très keynésiennes pour relancer, notamment, le pouvoir d’achat. Seule l’efficacité compte alors. Mais en Europe, la législation communautaire encadre très précisément le champ d’intervention de l’État, ce qui limite sa marge de manœuvre.

 

< Retour aux courants de pensées

Partagez cet article !