Accueil du portailEntreprisesTravailleurs indépendants : sous quelles conditions obtenir la prime d'activité ?

Travailleurs indépendants : sous quelles conditions obtenir la prime d'activité ?

Sous un certain seuil de chiffres d'affaires, les travailleurs indépendants ou freelance sont éligibles à la prime d'activité, dont le montant sera calculé sur les derniers bénéfices déclarés.

La prime d'activité constitue une aide financière visant à soutenir le pouvoir d'achat des travailleurs aux ressources modestes. Elle n'est d'ailleurs pas réservée aux seuls salariés. Les travailleurs indépendants peuvent y prétendre, sous certaines conditions.

Les conditions générales pour être éligible à la prime d'activité

Pour être éligible à la prime d'activité, tout travailleur doit répondre aux critères suivants :

  • Exercer une activité salariée, non salariée ou en Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) ;
  • Avoir au minimum 18 ans ;
  • Avoir la nationalité française, être ressortissant de l'Espace économique européen (EEE) ou de Suisse ou être en situation régulière en France ;
  • Résider en France ;
  • Ne pas être en congé parental, sabbatique, sans solde, ne pas être en disponibilité, ne pas être travailleur détaché.

Lire aussi : Estimez votre prime d'activité

Les conditions particulières aux indépendants pour obtenir la prime d'activité

Les travailleurs indépendants ou freelance peuvent bénéficier de la prime d'activité, à condition que leur chiffre d'affaires soit inférieur à certains plafonds qui dépendent de leur activité. Attention, les plafonds sur 12 mois et trimestriel sont cumulables !

  Chiffre d’affaires des 12 derniers mois Chiffre d’affaires du dernier trimestre
Secteur agricole et vente de marchandises 82 800 € 20 700 €
Professions libérales et artisans 33 200 € 8 300 €

La prime est calculée sur la base d'une déclaration trimestrielle de la situation et des ressources (DTR). Elle prend en compte les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou non commerciaux (BNC), déclarés pour la dernière année fiscale. A défaut, c'est le chiffre d'affaires du dernier trimestre qui servira au calcul.

Lire aussi : Indépendants : découvrez les prestations sociales auxquelles vous êtes éligibles en quelques clics

Quel sera le montant de votre prime d'activité ?

Simulateur de prime d'activité - cas général (CAF)

Si vous êtes artisan, vous exercer une profession libérale et dans la vente de marchandise, vous êtes affilié à la CAF :

>> Simulateur prime d'activité (CAF)
>> Demande prime d'activité (CAF)

Simulateur de prime d'activité - régime agricole (MSA)

Si vous êtes exploitant agricole et que vous êtes affilié à la MSA :

>> Simulateurs (MSA) dont prime d'activité

Lire aussi : Indépendants : dans quels cas pouvez-vous utiliser le portage salarial ?

Comment obtenir la prime d'activité ?

Pour obtenir la prime d'activité, vous devez la demander en ligne.

Si vous êtes artisan, vous exercer une profession libérale et dans la vente de marchandise, vous êtes affilié à la CAF :

Si vous êtes exploitant agricole et que vous êtes affilié à la MSA, vous devez faire votre demande de prime d'activité en passant par l'espace privé de msa.fr.

Lire aussi : L’entreprise individuelle, un statut pour créer une entreprise facilement

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    06/12/2018

    ARE, ACCRE, ARCE, NACRE… Vous êtes demandeur d’emploi et souhaitez créer ou reprendre une entreprise ? Vous avez peut-être déjà entendu parler de ces acronymes qui représentent des aides ou des prêts. Difficile de les distinguer ! Le point sur ces prestations auxquelles vous pouvez (peut-être) prétendre.

  • Illustration ©Phovoir.fr

    03/12/2018

    Les entreprises qui s'implantent dans certaines zones du territoire français peuvent bénéficier d'allègements fiscaux. Ces exonérations peuvent porter sur le bénéfice imposable à l'impôt sur les sociétés (IS) ou à l'impôt sur le revenu (IR) mais également sur les impôts et les taxes de la fiscalité locale. Explications.

  • © Fotolia

    28/11/2018

    En tant que chef d’entreprise, vous disposez d’un grand nombre de prérogatives. Mais attention ! Votre responsabilité civile ou pénale peut être engagée. Pour quelles raisons ?

  • © Fotolia

    27/11/2018

    Métro, train, vélo... : en tant qu'employeur, vous devez prendre en charge une partie du prix des transports de vos salariés entre leur domicile et leur lieu de travail. Quels types de frais sont concernés ? Quel est le montant de votre participation ? Le point sur vos impératifs.

  • © StockRocket / Stock.Adobe.com

    20/11/2018

    Vous souhaitez tenter l'aventure de la création ou de la reprise d'entreprise tout en conservant votre emploi ? Le congé création ou reprise est peut être la solution ! Toutes les explications.

  • ©StarLineArts-gettyimages

    19/11/2018

    Le 30 mars 2019, le Royaume-Uni deviendra un pays tiers. Les conséquences du Brexit sur les entreprises seront importantes, quel que soit le scénario de sortie retenu : sortie avec accord ou sortie sans accord. Le Gouvernement se prépare à tous les scénarios avec la mobilisation de l'ensemble des services, la préparation des mesures, le recrutements d'effectifs, la mise à disposition d'informations sur les sites publics et les réponses aux questions des usagers.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !