Accueil du portailEntreprisesTravailleurs indépendants : sous quelles conditions obtenir la prime d'activité ?

Travailleurs indépendants : sous quelles conditions obtenir la prime d'activité ?

La prime d’activité est une prestation sociale destinée à compléter les revenus des travailleurs modestes. Elle n’est pas réservée aux seuls salariés. Les indépendants peuvent aussi en bénéficier, sous certaines conditions. Explications.

Travailleurs indépendants : les conditions d'éligibilité à la prime d'activité

Pour être éligible à la prime d'activité, tout travailleur doit répondre aux critères suivants :

  • exercer une activité salariée, non salariée ou en Établissement et service d’aide par le travail (ESAT)
  • avoir au minimum 18 ans
  • avoir la nationalité française, être ressortissant de l'Espace économique européen (EEE) ou de Suisse ou être en situation régulière en France
  • résider en France
  • ne pas être en congé parental, sabbatique, sans solde, ne pas être en disponibilité, ne pas être travailleur détaché.

Lire aussi : Indépendants : ce qui change en 2019

Travailleurs indépendants : les revenus pris en compte dans le calcul de la prime d'activité

La prime d'activité est calculée sur la base d'une déclaration trimestrielle de la situation et des ressources (DTR). Le calcul des droits à la prime d'activité s'effectue sur la base des ressources suivantes :

Régime dérogatoire aux règles de prise en compte des BIC/BNC de la dernière année fiscale connue

Sur option et pour une durée d'un an renouvelable, les indépendants peuvent bénéficier d'un régime dérogatoire aux règles de prise en compte des BIC/BNC de la dernière année fiscale connue. Ce régime dérogatoire permet de calculer leurs droits à la prime d'activité sur la base du montant trimestriel de leur chiffre d'affaires et leur permet d'éviter d'attendre un an pour bénéficier de la prime d'activité.

Les travailleurs indépendants peuvent bénéficier de ce droit d'option sous réserve que leur chiffre d'affaires des 12 derniers mois précédant la demande d'option et cumulativement leur chiffre d'affaires déclaré dans la DTR ne dépassent pas les plafonds suivants :

Le droit d'option pour les travailleurs indépendants
  Plafonds de chiffre d’affaires des 12 derniers mois Plafonds de chiffre d’affaires déclaré dans la DTR
Vente de marchandises 170 000 € 42 500 €
Professions libérales et artisans 70 000 € 17 500 €
Secteur agricole 82 800 € 20 700 €

Le calcul du droit à la prime d'activité est alors réalisé sur la base du chiffre d'affaires ou des revenus disponibles après application de l'abattement suivant :

  • 71 % pour la vente de marchandises
  • 34 % pour les professions libérales et artistes auteurs
  • 50 % pour les prestations de services (artisans)
  • 87 % pour les activités relevant du régime agricole.

Lire aussi : Indépendants : découvrez les prestations sociales auxquelles vous êtes éligibles en quelques clics

Travailleurs indépendants : quel sera le montant de votre prime d'activité ?

Simulateur de prime d'activité - cas général (CAF)

Vous êtes affiliés à la CAF si vous êtes artisan ou si vous exercez une profession libérale ou dans la vente de marchandise. Vous pouvez estimer votre droit à la prime d'activité en vous rendant sur le site caf.fr :

>> Accédez au simulateur prime d'activité (CAF)
>> Demandez votre prime d'activité (CAF)

Simulateur de prime d'activité - régime agricole (MSA)

Les exploitants agricoles sont affiliés à la caisse centrale de la mutualité sociale agricole (MSA). Il peuvent estimer leurs droits à la prime d'activité grâce à un simulateur dédié :

>> Accédez au simulateur (MSA) de la prime d'activité

Lire aussi : Estimez votre prime d'activité

Travailleurs indépendants : comment obtenir votre prime d'activité ?

Si vous êtes artisan ou que vous exercez une profession libérale ou dans la vente de marchandise, vous devez vous adresser à la Caisse d'allocations familiales, que vous soyez ou non déjà allocataire de la CAF. Vous pouvez faire votre demande en ligne :

Les exploitants agricoles affiliés à la MSA peuvent faire leur demande de prime d'activité en passant par leur espace privé de msa.fr.

Lire aussi : L’entreprise individuelle, un statut pour créer une entreprise facilement

Publié initialement le 13/03/2018

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©wellphoto / Stock.Adobe.com

    17/04/2019

    Vous êtes chef d’entreprise, vous souhaitez acquérir de nouvelles compétences ? Savez-vous que vous pouvez peut-être bénéficier d'un avantage fiscal prenant la forme d’un crédit d’impôt sur vos dépenses de formation ? Le point sur le dispositif.

  • ©Ruslan Grumble / Stock.Adobe.com

    16/04/2019

    Vous avez un projet innovant ? Vous pouvez peut-être prétendre à des aides ou crédits d’impôt. Le point sur les principaux dispositifs existants.

  • 16/04/2019

    Vous souhaitez vous lancer dans un projet innovant ? Vous pouvez peut-être avoir droit au crédit d'impôt innovation (CII). Extension du crédit d'impôt recherche, cette aide est destinée aux petites et moyennes entreprises, sous conditions. Quelles sont-elles ? Quels projets sont éligibles à ce crédit d'impôt ? Gros plan sur le CII.

  • PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE

     

    16/04/2019

    Afin d’accompagner le savoir-faire français d’excellence dans l’artisanat ou l’industrie, un crédit d’impôt permettant de réduire vos dépenses est disponible jusqu'au 31 décembre 2019. Quelles entreprises peuvent en bénéficier ? Sous quelles conditions ?

  • ©Zoran Mircetic / Getty Images

    16/04/2019

    Le crédit d’impôt recherche (CIR) a pour objectif d’améliorer l’innovation et la compétitivité des entreprises. Grâce à ce crédit d’impôt, les entreprises peuvent engager des dépenses de recherche et développement et être en partie remboursées sur ces dépenses.

  • @pixabay

    10/04/2019

    Contrats, factures, livre comptable, statuts... Savez-vous combien de temps vous devez conserver vos documents ? Toutes les réponses ici.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !