Accueil du portailEntreprisesQu’est-ce que la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ?

Qu’est-ce que la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ?

Environnement, enjeux sociaux, achats responsables… la responsabilité sociétale des entreprises concerne toutes les entreprises à tout moment de leur vie. Mais de quoi s’agit-il ?

©Fotolia.com

Responsabilité sociétale des entreprises : qu’est-ce que c’est ?

En 2011, la commission européenne définit la responsabilité sociétale des entreprises comme « la responsabilité des entreprises (RSE) vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ».

Cette responsabilité suppose que les entreprises respectent « la législation en vigueur et les conventions collectives conclues entre les partenaires sociaux. […] il convient que les entreprises aient engagé, en collaboration étroite avec leurs parties prenantes, un processus destiné à intégrer les préoccupations en matière sociale, environnementale, éthique, de droits de l’homme et de consommateurs dans leurs activités commerciales et leur stratégie de base. »

La norme ISO 26000, standard international, précise que la RSE doit aborder 7 questions centrales :

  1. la gouvernance de l’organisation
  2. les droits de l’homme
  3. les relations et conditions de travail
  4. l’environnement
  5. la loyauté des pratiques
  6. les questions relatives aux consommateurs
  7. les communautés et le développement local

Lire aussi : Transition écologique : l'industrie au service de l'environnement

Quelles conséquences sur l’entreprise ?

La RSE se traduit par un comportement éthique et transparent de la part des entreprises. Il concerne l’entreprise dans toutes ses activités. Cela passe par exemple par :

  • une pratique éthique des affaires pour favoriser le dialogue et la transparence auprès des acteurs de l’entreprise
  • une stratégie managériale adaptée afin de pérenniser l’activité sur le moyen et long terme, et encourager les relations et les ambiances sereines au travail
  • le respect des droits humains, que ce soit pour les salariés de l'entreprise, mais aussi pour les consommateurs ;
  • l’équilibre de la relation client fournisseur afin de conduire une négociation juste
  • le choix des sous-traitants afin notamment de vérifier qu'ils respectent les droits de l'homme et interdisent le travail des enfants
  • le respect de l’environnement, tel que l’eau, l’air et la biodiversité, mais aussi à travers le traitement adapté des déchets et l’utilisation attentive de transports
  • les économies d’énergie…

Lire aussi : ESS : qu’est-ce que l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale » ?

RSE : une plateforme dédiée

Depuis 2013, la plateforme  www.strategie.gouv.fr/chantiers/plateforme-rse est un espace de dialogue et de concertation qui permet de promouvoir la RSE, valoriser les pratiques exemplaires, participer aux consultations et s’informer des actualités sur la RSE.

Lire aussi : Professionnels du bâtiment : comment obtenir la mention "reconnu garant de l'environnement" (RGE) ?

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    15/02/2019

    Allègements ou exonérations de cotisations, aides forfaitaires de la région ou de Pôle emploi... Il existe de nombreuses aides et mesures à l'embauche pour vous permettre d'alléger le coût de votre recrutement. Panorama des principaux dispositifs auxquels vous pouvez (peut-être) prétendre.

  • © Fotolia.com

    01/02/2019

    Depuis le 1er janvier 2018, la protection sociale des indépendants n’est plus gérée par le régime social des indépendants (RSI), mais est confiée au régime général de la Sécurité sociale. La mise en œuvre progressive de cette nouvelle organisation se déroule jusqu’à 2020 et entre donc en 2019 dans sa deuxième année de mise en œuvre. Elle n’entraîne aucune démarche pour les indépendants. Explications.

  • © Fotolia

    30/01/2019

    Métro, train, vélo... : en tant qu'employeur, vous devez prendre en charge une partie du prix des transports de vos salariés entre leur domicile et leur lieu de travail. Quels types de frais sont concernés ? Quel est le montant de votre participation ? Le point sur vos impératifs.

  • ©Creative Commons CC0

    30/01/2019

    Au-delà de la durée légale hebdomadaire de travail, toute heure travaillée en plus est considérée comme une heure supplémentaire. Mais à quelles contreparties ouvrent les heures supplémentaires ? Qui peut en bénéficier ? Comment sont-elles rémunérées ? On vous dit tout.

  • 24/01/2019

    Les professionnels et les particuliers ont accès, gratuitement, à de nombreuses informations sur toutes les entreprises immatriculées en France. Depuis janvier 2019, certaines des fonctionnalités de Sirene évoluent afin de rendre son utilisation plus simple et plus précise. Explications. 

  • © Fotolia

    23/01/2019

    Les entreprises qui recrutent un salarié en contrat d'apprentissage peuvent bénéficier, sous conditions, de différentes aides à l'embauche, qui sont par ailleurs cumulables. Quelles sont ces aides ? A quelles conditions les obtenir ? Le point sur ces incitations au recrutement d'apprentis.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !