Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Recrutement : comment réussir vos entretiens d'embauche ?

Vous souhaitez recruter un salarié et vous allez proposer un entretien d'embauche à un candidat ? Que cette rencontre se déroule dans vos locaux ou à distance, il s'agit d'une étape indispensable afin de réussir votre recrutement. Comment travailler cet entretien en amont ? On vous répond avec le service RH de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Paris-Ile-de-France.

Retrouvez la retranscription des conseils de Véronique Pailleux, consultante ressources humaines et recrutement (CCI Paris-Ile-de-France)

Que faut-il faire avant l'entretien d'embauche ?

« Un entretien d'embauche ne s'improvise pas. Il faut en amont réfléchir à la trame du rendez-vous et aux questions que l'on va poser au candidat. On prépare l'entretien avec la grille des compétences essentielles que le candidat doit détenir pour occuper le poste lorsqu'il sera recruté. On a le droit de poser uniquement des questions d'ordre professionnel, qui vont aider à prendre une décision. »

Comment s'assurer de la sincérité d'un candidat ?

« Il faut vérifier tout ce que le candidat affirme, notamment pendant l'entretien lui-même. Il faut lui demander de parler de ce qu'il a accompli et de raconter des anecdotes, avec des faits concrets et des chiffres. C'est important de creuser et de rester sur le factuel. »

Comment compléter et approfondir un entretien ?

« Pour vérifier les aptitudes du candidat, et notamment son savoir-être, les tests de personnalité peuvent apporter un "plus" dans la prise de décision et conforter le ressenti de l'entretien. On peut aussi associer l'entretien à des mises en situation. Cela permet de tester sur place une compétence, en mettant le candidat dans les conditions de travail. Mais il faut faire attention à chaque fois à bien l'informer sur les outils utilisés. »

Comment préparer l’entretien d’embauche ?

Recevoir un candidat en entretien d’embauche ne s’improvise pas. Il faut prévoir en amont une trame de rendez-vous dans laquelle vous anticipez les questions que vous souhaitez poser au candidat.

Pour ce faire, n’hésitez pas à vous appuyer sur la fiche de poste que vous avez diffusée afin d’engager votre procédure de recrutement. Celle-ci doit regrouper les compétences attendues et les missions confiées à votre futur collaborateur. Les questions posées au candidat lors de son entretien sont là pour permettent de déterminer s’il réunit les compétences nécessaires à accomplir ses missions.

Par ailleurs, le curriculum vitae du candidat peut aussi enrichir la préparation de l’entretien. En effet, il peut être intéressant d’interroger le candidat sur une expérience professionnelle passée présentant des similitudes avec le poste que vous proposez. Quelles étaient ses missions ? Quelles ont été ses difficultés mais aussi ses réussites ? Préparez un dialogue ouvert et bienveillant afin de pouvoir projeter sa potentielle intégration à votre structure.

N’oubliez pas que, conformément à l’article L 121-6 du code du travail, seules les questions d’ordre professionnel, concernant des compétences nécessaires à l’exercice de ses fonctions, sont autorisées.

Lire aussi : Estimez le coût d’une embauche d’un salarié en CDI, en CDD ou en apprentissage

Quelle attitude adopter durant l’entretien d’embauche?

Durant l’entretien d’embauche, il est important de mettre à l’aise le candidat afin qu’il puisse s’exprimer et révéler son potentiel.

Vous vous devez aussi d’être attentif aux compétences et expériences passées du candidat. Véronique Pailleux recommande de « vérifier tout ce que le candidat affirme » au cours de l’entretien. Pour ce faire, n’hésitez pas à l’interroger sur la réalisation de ses missions précédentes en l’invitant à les illustrer par des anecdotes ou des chiffres. Toutefois, n’oubliez jamais que cette étape n’a pas comme objectif de piéger le candidat mais de cerner davantage l’adéquation de son profil avec vos besoins en recrutement.

Lire aussi : Des difficultés à embaucher ? Pensez au groupement d'employeurs !

Comment étudier une candidature après l’entretien d’embauche ?

Afin de compléter l’entretien et de vérifier les aptitudes d’un candidat pressenti, les tests de personnalité comme des mises en situation peuvent vous aider dans votre prise de décision.  

La mise en situation permet de tester sur place une compétence, en mettant le candidat dans les conditions de travail et ainsi de mieux vous projeter dans une future intégration dans votre entreprise.

Enfin, vous avez bien évidemment la possibilité de vérifier les références de son CV auprès de ses précédents recruteurs. Dans un souci de transparence et par courtoisie, pensez à avertir en amont le candidat de votre démarche.

Quelles suites donner à l’entretien ?

À l’issue de l’entretien, tenez informé le candidat ! En effet, que vous reteniez ou non sa candidature, il est primordial de l’avertir de votre décision.

À cet effet, il peut être judicieux, dès la fin de l’entretien, de faire connaître au candidat les étapes et échéances de votre procédure de recrutement.

Aller plus loin

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page