Le 5 novembre, une vente aux enchères exceptionnelle à Bercy

Une vente aux enchères de prestige a eu lieu le 5 novembre, au centre de conférences Pierre Mendès France, à Bercy. Organisée par la direction nationale des interventions domaniales (DNID), pour les 10 ans de l’agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC), cette vente était ouverte au public. Elle a atteint un record pour un tel évènement, 2,98 millions d'euros.

Cette vente aux enchères exceptionnelle était une occasion de découvrir ce type d'événement et l'ambiance des enchères en salle des ventes.

Elle a été précédée, le 4 novembre, d’un colloque « Nul ne doit profiter de son délit » et d’une conférence de presse en présence d'Eric Dupont-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Cette vente est une illustration du partenariat entre l'agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) et la direction nationale des interventions domaniales (DNID), qui s'est consolidé ces dernières années pour valoriser au mieux les biens mis en vente.

Plus de 300 lots très divers, proposés à la vente

Plus de 300 biens de nature très différente ont été proposés aux enchères : véhicules de prestige (Lamborghini, Ferrari, Jaguar, Porsche...), bijoux, pièces d'or et montres (Richard Mille et Breitling), maroquinerie, vins prestigieux (Romanée-Conti, Petrus...) et beaucoup d'autres lots.

>> Découvrez ou redécouvrez le catalogue et les conditions générales de vente sur le site encheres-domaine.gouv.fr

Les enchères ont été possibles :

  • en direct sur le site internet drouotonline.com
  • ou dans la salle (centre de conférences Pierre Mendès France).

La vente en salle a été ouverte au grand public dans la limite des places disponibles et dans le respect des mesures sanitaires.

En marge de la vente, les équipes de l'AGRASC et de la DNID se sont tenues à la disposition du public pour présenter leurs métiers.

Quelle est la provenance des biens mis en vente ?

Les biens proposés proviennent de saisies ou de confiscations judiciaires dans le cadre de procédures pénales.

L'AGRASC et la DNID

L'agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) a été créée il y a dix ans, sous la tutelle conjointe du garde des Sceaux, ministre de la Justice et du ministre des Comptes publics, pour améliorer l'efficacité de la réponse pénale à la criminalité organisée. La sanction pénale la plus redoutée des criminels est, en effet, la saisie et la confiscation des biens et leur vente rapide permet d'en tirer le meilleur prix au bénéfice de la collectivité publique.

La direction nationale des interventions domaniales (DNID) est un interlocuteur traditionnel du ministère de la Justice pour la mise en vente des biens saisis et confisqués. C’est un service à compétence nationale rattaché au responsable de la direction de l'Immobilier de l’État de la direction générale des finances publiques (DGFiP).

Tous les ans, ce sont ainsi plus de 10 000 biens représentant 13,5 millions d'euros qui sont mis en vente. Ce qui représente environ 20 % du total des ventes mobilières du Domaine.

Affiche de la vente

Accéder au 139, rue de Bercy, Paris 12e

  • Bus 24, 77 et 87, arrêt ministère de l’Économie et des Finances
  • Bus 24, 71, 77, 87, 215, arrêt Gare de Bercy
  • Bus 71, 215, arrêt Bercy-Arena
  • Métro lignes 6 et 14 (station Bercy) et ligne 1 (station Gare de Lyon)
  • RER A et D, station Gare de Lyon
  • Vélib’ : stations Bercy Villiot et Gare de Bercy

[Vidéo] Colloque "Nul ne doit tirer profit de son délit", 4/11/2021

Vidéo : les missions de commissaire aux ventes à la DNID

Partager la page