Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Stratégie d'éducation financière : bilan et perspectives pour 2020

Le 25 novembre a eu lieu, à la cité de l'Économie, le comité stratégique d'éducation financière présidé par Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, en présence de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, et François Villeroy de Galhau, gouverneur de la banque de France.


©@BrunoLeMaire

Promouvoir une stratégie d'éducation financière

La France fait partie des 59 pays de l'OCDE qui disposent d'une stratégie d'éducation économique, budgétaire et financière depuis 2016. Celle-ci est couramment nommée stratégie d'éducation financière ou EDUCFI. Elle est une préoccupation grandissante des pouvoirs publics, tant au niveau national qu'international.

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances :

« L’éducation financière est plus que jamais nécessaire pour sensibiliser nos concitoyens aux enjeux économiques du monde d’aujourd’hui et leur apporter les clés indispensables à la réussite de leur projet personnel, de leur entreprise, ou tout simplement pour mieux gérer leur budget au quotidien en évitant les difficultés financières. »

L'objectif visé

La stratégie d'éducation financière permet de comprendre le fonctionnement de l'économie et de pouvoir prendre des décisions financières éclairées tout au long de sa vie. Elle s'adresse avant tout aux jeunes ainsi qu'aux publics socialement fragiles.

Depuis 2016, plus de 113 000 personnes ont été sensibilisées à l'éducation financière.

Les actions d'information et de formation permettent aux publics :

  • une amélioration des connaissances pratiques sur des sujets financiers ;
  • une mise en place des critères de neutralité, fiabilité, d'accessibilité et de gratuité.

Les champs recouverts

L'éducation financière recouvre des champs variés :

  • l'éducation budgétaire
  • l'apprentissage des outils bancaires
  • la compréhension des notions économiques
  • la compréhension des politiques publiques

Les parties prenantes du comité

Outre les pouvoirs publics et la banque de France, institutions et associations se mobilisent pour l'éducation financière à l'image de l'autorité des marchés financiers (AMF), l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la fédération bancaire française (FBF), l'union nationale des associations familiales, l'association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), Crésus, la croix rouge française, l’UFC-que choisir, le mouvement des entreprises de France (MEDEF).

Le bilan des actions menées

  • Développer une éducation budgétaire et financière pour les jeunes

L’éducation financière s'intègre dans le parcours scolaire dès le plus jeune âge pour permettre à chaque élève d’aborder sereinement les différentes décisions financières qu’il aura à prendre en tant que citoyen et consommateur. Ainsi, plus de 5 500 enseignants ont été sensibilisés à l’éducation financière en 2018 et 2019 par des formateurs de l’Éducation nationale et de la banque de France.

  • Développer les compétences à mobiliser dans l’accompagnement des personnes en situation de fragilité financière par les intervenants sociaux

Les intervenants sociaux jouent un rôle clé pour l’accompagnement des personnes en situation de fragilité financière, dans la prévention des difficultés puis le rétablissement de leur situation. Plus de 30 000 intervenants sociaux ont été sensibilisés à l’éducation financière en 2018 et 2019 dans le cadre de plus de 1 000 sessions dispensées par les partenaires du comité opérationnel, principalement par la banque de France mais aussi par France ESF ou encore Finance et pédagogie.

  • Soutenir les compétences budgétaires et financières tout au long de la vie

Être averti permet de prendre de meilleures décisions mais aussi, par exemple, d’éviter les arnaques financières. Ainsi, à titre d'exemple, l’application Pilote budget permet de calculer son reste à vivre et de maîtriser son budget.

  • Donner à tous les publics les clés de compréhension des débats économiques

Il s'agit de favoriser la transmission de connaissances sur le fonctionnement et le financement de l’économie auprès du grand public en vulgarisant les notions de base. Aussi, la cité de l’économie, Citéco, a ouvert ses portes en juin 2019, à Paris.

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la banque de France et président de Citéco :

L’enjeu est de taille : aider les visiteurs - et en particulier les plus jeunes - à se familiariser avec les différentes théories économiques et à mieux comprendre les principaux mécanismes en jeu.

Actions d'éducation budgétaire et financière pour 2020

  1. déployer le passeport EDUCFI à destination des élèves de collège dans cinq nouvelles académies ;
  2. intégrer la dimension d’éducation financière au module « autonomie » du service national universel (SNU).
  3. dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, former 18 000 intervenants sociaux qui accompagnent les personnes en situation de fragilité financière et déployer 250 nouveaux points conseils budget pour un total de 400 d’ici la fin 2020 ;
  4. organiser dans tout le territoire des rendez-vous de l’épargne à destination du grand public, afin d’apporter des éclairages sur l’évolution du contexte économique de l’épargne et des produits d’épargne ;
  5. accompagner les entrepreneurs dans leurs compétences économiques et financières, avec l’appui de la médiation nationale du crédit et du réseau des médiateurs départementaux et d’un portail internet dédié ;
  6. mieux associer les acteurs de terrain, grâce à un comité opérationnel régional d’éducation financière qui sera créé dans chaque région et un label EDUCFI qui pourra être attribué aux actions d’éducation financière conduites par des acteurs privés ;
  7. sensibiliser le grand public grâce à une campagne d'information publique dans la presse quotidienne régionale sur l’éducation financière ;
  8. évaluer la stratégie par une nouvelle enquête sur les connaissances économiques et financières des Français, qui sera lancée en 2021.

La banque de France, opérateur à l'échelle nationale

La banque de France a été désignée, en 2016, opérateur de la stratégie nationale d'éducation financière du public. Elle coordonne les actions des acteurs institutionnels, associatifs et professionnels.

Partager la page