Bercy infos particuliers

Rétrofit : convertissez votre ancien véhicule thermique et bénéficiez d’une prime

Vous possédez un véhicule thermique et vous souhaitez le convertir en un véhicule plus propre ? Vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide au rétrofit. Qui est éligible ? Pour quels montants ? Quelles démarches devez-vous entreprendre ? On vous éclaire.

Rétrofit automobile : en quoi ça consiste ?

Le rétrofit consiste à faire remplacer le moteur thermique d’un véhicule (essence ou diesel) par un moteur électrique ou hybride par un professionnel homologué afin de lui donner une seconde vie.

Pour augmenter la part des véhicules peu polluants en circulation, et accompagner financièrement les propriétaires de véhicules qui souhaitent transformer leur véhicule, le Gouvernement a mis en place une prime au rétrofit. Une option qui peut être intéressante car ces véhicules électriques ne sont pas concernés par les restrictions de circulation liées aux zones à faibles émissions  (ZFE).

Qui peut bénéficier de la prime au rétrofit ?

Pour bénéficier de l'aide au rétrofit, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • être majeur,
  • justifier d’un domicile en France,
  • avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 24 900 € ( ou 15 400 € en cas de rétrofit en hybride rechargeable).

Quels sont les véhicules éligibles ?

Plusieurs véhicules sont concernés : les voitures particulières, les camionnettes, les véhicules à moteur à deux ou trois roues, les quadricycles à moteur, ainsi que les petits trains routiers touristiques.

Les véhicules doivent avoir plus de cinq ans et ne doivent pas être déjà électriques.

Voitures particulières

Le véhicule doit remplir les conditions suivantes :

  • être un véhicule de catégorie M1 au sens de l'article R. 311-1 du code de la route,
  • ne pas être cédé dans l'année suivant la date de facturation de sa transformation, ni avant d'avoir parcouru au moins 6 000 kilomètres.

Vous pouvez opter pour un rétrofit électrique ou un rétrofit hybride rechargeable.

Dans le cas d’un rétrofit électrique, le moteur thermique de la voiture doit avoir été transformé en moteur électrique à batterie ou à pile à combustible par un professionnel habilité.

Dans le cas d’un rétrofit hybride rechargeable :

  • le moteur thermique de la voiture doit avoir été transformé par un moteur qui utilise l'électricité comme source partielle d'énergie et dont l'autonomie équivalente en mode tout électrique en ville déterminée en application du règlement (UE) 2017/1151 de la Commission du 1er juin 2017 est supérieure à 50 kilomètres,
  • ce nouveau moteur doit utiliser l'essence, le gaz naturel, le GPL ou le superéthanol comme source partielle d'énergie, et les émissions de dioxyde de carbone doivent être inférieures ou égales à 132 grammes par kilomètre.

Camionnettes

Le véhicule doit remplir les conditions suivantes :

  • appartenir
    • soit à la catégorie des camionnettes au sens de l'article R. 311-1 du code de la route,
    • soit à la catégorie N2 au sens de l'article R. 311-1 du code de la route bénéficiant de la dérogation de poids prévue au IV de l'article R. 312-4 du code de la route et d'un poids total autorisé en charge inférieur ou égal à 3,5 tonnes,
  • ne pas être cédé dans l'année suivant la date de facturation de sa transformation, ni avant d'avoir parcouru au moins 6 000 kilomètres.

Rétrofit électrique : le moteur thermique de la voiture doit avoir été transformé en moteur électrique à batterie ou à pile à combustible par un professionnel habilité.

Rétrofit hybride rechargeable :

  • le moteur thermique doit avoir été transformé par un moteur qui utilise l'électricité comme source partielle d'énergie et dont l'autonomie équivalente en mode tout électrique en ville déterminée en application du règlement (UE) 2017/1151 de la Commission du 1er juin 2017 est supérieure à 50 kilomètres,
  • ce nouveau moteur doit utiliser l'essence, le gaz naturel, le GPL ou le superéthanol comme source partielle d'énergie, et les émissions de dioxyde de carbone doivent être inférieures ou égales à 132 grammes par kilomètre.

Véhicules à moteur à deux ou trois roues, et quadricycles

Le véhicule doit remplir les conditions suivantes :

  • appartenir à la catégorie des véhicules à moteur à deux ou trois roues et quadricycles à moteur au sens de l'article R. 311-1 du code de la route,
  • ne pas être cédé par ce même bénéficiaire dans l'année suivant la date de facturation de sa transformation ni avant d'avoir parcouru au moins 2 000 kilomètres,
  • faire l'objet d'une transformation de véhicule à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible.

Quel est le montant de la prime ?

 
Type de véhicule

Caractéristiques

se reporter aux conditions et critères détaillées plus haut

Ménages très modestes (revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 7 100 euros) et ménages modestes (revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 15 400 euros) « gros rouleurs »*

Ménages modestes (revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 15 400 euros)

Autres ménages (revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 24 900 euros)

Voiture particulière

Rétrofit électrique

5 000 euros

(dans la limite de 80 % du coût de transformation)

1 500 euros

(dans la limite de 80 % du coût de transformation)

 

Rétrofit hybride rechargeable

3 000 euros

(dans la limite de 80 % du coût de transformation)

500 euros

(dans la limite de 80 % du coût de transformation)

0 euro
Camionnette

Rétrofit électrique

40 % du coût de transformation, dans la limite de :

  • 5 000 euros pour les véhicules de classe I
  • 7 000 euros pour les véhicules de classe II
  • 9 000 euros pour les véhicules de classe III ou véhicules de catégorie N2

40 % du coût de transformation, dans la limite de :

  • 4 000 euros pour les véhicules de classe I
  • 6 000 euros pour les véhicules de classe II
  • 8 000 euros pour les véhicules de classe III ou véhicules de catégorie N2

Rétrofit hybride rechargeable

3 000 euros

(dans la limite de 80 % du coût de transformation)

500 euros

(dans la limite de 80 % du coût de transformation)

0 euro
Véhicule à deux ou trois roues ou quadricycle à moteur

1 100 euros

*Les ménages modestes « gros rouleurs » (c’est-à-dire les ménages dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 15 400 euros et dont la distance entre le domicile et le lieu de travail est supérieure à 30 kilomètres ou effectuant plus de 12 000 kilomètres par an dans le cadre de leur activité professionnelle avec leur véhicule personnel).

Prime au rétrofit : quelles sont les démarches à effectuer pour l’obtenir ?

Deux possibilités s'offrent à vous pour bénéficier de la prime au rétrofit :

Notez que la demande d'aide doit être formulée au plus tard dans les six mois après la transformation de votre véhicule.

En savoir plus sur le rétrofit

Ce que dit la loi

Articles D251-1 à D251-6-1 du code de l'énergie

Thématiques :

Ce sujet vous intéresse ? Chaque mardi avec la lettre Bercy infos Particuliers, ne manquez aucune info pratique sur vos droits et obligations en matière de fiscalité, épargne, consommation …