Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Première déclaration de revenus, mode d’emploi

La première déclaration de revenus est une étape importante dans la vie citoyenne de tout Français. Quand intervient-elle ? Comment la réaliser ? Toutes les réponses.

À quel moment faire sa première déclaration de revenus ?

Les règles concernant les primo-déclarants sont évolutives en fonction de l’âge, de la résidence fiscale et de la situation professionnelle. La date de votre première déclaration d’impôt sur le revenu dépendra donc de ces variables, en suivant les tranches suivantes :

  • De 18 ans à 20 ans : vous pouvez décider de rester rattaché au foyer fiscal de vos parents (vous n’avez alors pas de déclaration à effectuer en votre nom) ou décider de déclarer vos revenus perçus en souscrivant votre propre déclaration.
  • De 20 à 22 ans : vous avez l’obligation de souscrire à une déclaration de revenus personnelle mais vous pouvez demander à rester rattaché au foyer fiscal de vos parents.
  • De 23 à 26 ans : vous avez l’obligation de réaliser une déclaration à titre personnel. Vous pouvez néanmoins rester rattaché au foyer fiscal de vos parents si vous êtes étudiant.
  • A partir de 26 ans : vous avez l'obligation de souscrire à une déclaration de revenus individuelle même en cas de non-imposition.

Dans tous les cas

Si vous avez 18 ans et plus en année N et que vous n’êtes plus rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous devrez réaliser votre propre déclaration en N+1 sur vos revenus de l’année N, même si vous êtes non-imposable. Cela vous permettra de recevoir un document, l'ASDIR, valant avis de non-imposition. Grâce à ce document, vous pourrez bénéficier d'aides et d'avantages accordés sous conditions de ressources (par exemple l'exonération de taxe d'habitation).

Lire aussi : Job d'été, travail étudiant, stage : devez-vous déclarer ces revenus ?

Comment faire sa première déclaration de revenus ?

Vous devez faire votre déclaration de revenus en ligne en créant votre espace particulier sur le site impots.gouv.fr.

Si vous ne recevez pas un courrier de l’administration fiscale vous communicant les informations nécessaires pour ce faire, vous pouvez faire votre déclaration en version papier en la téléchargeant sur le site impots.gouv.fr ou en la retirant directement auprès du centre des finances publiques de votre domicile.

Accédez au calendrier 2019 de la déclaration des revenus 2018

La déclaration de revenus permet à l’administration fiscale de calculer le montant l’impôt sur le revenu ou d’évaluer une situation de non-imposition :

Lire aussi : Impôt 2019 sur le revenu 2018 : généralisation de la déclaration en ligne

Entrée dans la vie active et prélèvement à la source

Le taux de prélèvement à la source

Si vous avez commencé à travailler en 2018/2019, vous pouvez vous trouver dans l'une des 2 situations suivantes :

  • vous avez déjà déclaré vos revenus en votre nom propre
  • vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents.

Vous avez déjà déclaré vos revenus en votre nom propre

Au printemps 2019, vous avez déclaré vos revenus 2018, ce qui vous a permis d'obtenir un taux personnalisé (visible sur votre avis d'impôt ou sur votre espace particulier en ligne). Il est cependant possible que ce taux ne corresponde pas à votre situation de 2020 (qu'il soit plus haut ou plus faible qu'il ne devrait être). Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez adapter votre taux de prélèvement à la source à vos revenus réels en déclarant une depuis votre espace particulier, menu « Gérer mon prélèvement à la source ».

Lire aussi : Le prélèvement à la source en 9 questions

Vous travaillez en étant rattaché au foyer fiscal de vos parents

Jusqu’à présent, vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous n'avez jamais déposé de déclaration de revenus en votre nom propre. Ainsi, l’administration fiscale ne vous a pas attribué de taux personnalisé.

En 2019, votre employeur applique à votre salaire un taux non personnalisé correspondant à votre rémunération. Il est défini par une grille de taux fixée dans la loi de finances. Si vous êtes célibataire sans enfant, ce taux est adapté à votre situation.

En revanche, si vous n'avez aucune une situation familiale particulière (par exemple, un enfant à charge), alors le taux non personnalisé n’est pas adapté à votre situation réelle. Dans ce cas, vous avez la possibilité de demander la création d’un taux personnalisé à votre service des impôts des particuliers.

Application du taux de prélèvement à la source sur la rémunération

Il peut s’écouler jusqu’à deux mois entre le moment où vous arrivez dans l’entreprise et le moment où celle-ci peut disposer du taux transmis par l’administration fiscale pour liquider votre paie. Pendant ce laps de temps, un taux non personnalisé, qui correspond à votre rémunération et qui est similaire au taux d’un célibataire sans enfant, peut être appliqué. Néanmoins, votre entreprise a la possibilité de récupérer avant le versement de votre premier salaire votre taux personnalisé afin d’être en mesure de l’appliquer dès votre première paye.

Lire aussi : Impôt sur le revenu : accédez à toute la documentation utile sur impots.gouv.fr

Publié initialement le 28/11/2017

En savoir plus
Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page