Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Affichage des prix : ce que vous devez savoir

Afin de comparer les offres et acheter en connaissance de causes, les professionnels ont l’obligation de garantir une information éclairée du consommateur concernant les prix. Mais savez-vous l’étendue de cette obligation ? Est-elle la même lors d’un achat en boutique ou sur internet ? On vous répond !

Affichage des prix : les principes généraux à connaître

Si certaines règles spécifiques en matière d’affichage dépendent de la nature du bien ou service à vendre, des règles générales existent.

La réglementation en vigueur stipule notamment :

  • l’information sur les prix est obligatoire, quelles que soient les modalités de vente : en boutique, sur internet, à domicile etc.
  • les prix se doivent d’être indiqués en euros et toutes taxes comprises (TTC), de manière visible et compréhensible
  • le professionnel est tenu de vous informer, en amont de la vente, même sans demande explicite de votre part, du prix d’un bien ou service
  • en cas de frais supplémentaires, ceux-ci doivent vous être indiqués.

Lire aussi : Alimentation : comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Vente de produits et affichage des prix : une information obligatoire

Si vous souhaitez acheter un produit, le commerçant se doit :

  • de vous informer du prix du produit en l’affichant directement sur le produit en vente ou par le biais d’un panneau ou d’un écriteau placé à proximité de celui-ci
  • d’indiquer le prix global mais aussi au litre ou au kilo pour les produits alimentaires, d’hygiène ou d’entretien qui sont préemballés
  • d’afficher le prix global et à l’unité lors de la vente d’un lot de produits
  • si la quantité d’article est telle que l’affichage du prix de chaque produit est rendu impossible, un catalogue doit être mis à votre disposition afin de vous renseigner sur le prix de chaque article non étiqueté.

Lire aussi : Denrées alimentaires : quelles sont les règles d’étiquetage ?

Vente de prestations de services : une tarification explicite

Un prestataire de services doit vous renseigner sur le tarif de ses prestations de manière visible au sein du lieu où il vous accueille.

Cette information peut se faire par le biais d’un catalogue réunissant l’ensemble des prestations et tarifs.

Si le professionnel facture l’établissement d’un devis ou un service de livraison, il se doit de vous en informer en amont.

Promotion et affichage des prix : des règles spécifiques

Si le prix d’un bien que vous souhaitez acheter est réduit dans le cadre d’une promotion par exemple, son étiquetage se doit d’indiquer son tarif promotionnel, mais aussi son prix de référence, soit le prix pratiqué avant réduction.

Toutefois, si la réduction est uniforme sur une catégorie d’articles clairement identifiés (- 20 % sur tous les articles d’un magasin par exemple), la réduction peut s’effectuer en caisse sans que le prix après réduction soit indiqué sur l’article.

Lire aussi : Vêtements : les 6 indications à bien repérer sur les étiquettes

Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page