Imprimer la page

4 lauréats pour les nouveaux contrats à impact « Égalité des chances économiques »

Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, a désigné, le 21 mai, les quatre lauréats qui signeront un contrat à impact portant sur l’égalité des chances économiques, dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt lancé en novembre 2020. Une forme inédite de financement public-privé au service des causes sociales.

Un appel à manifestation d’intérêt doté de 10 millions d'euros

L’appel à manifestation d’intérêt pour les contrats à impact « Égalité des chances économiques » a été ouvert du 24 novembre 2020 au 24 février 2021. Doté d’une enveloppe de 10 millions d’euros, il a pour objectif le financement de solutions innovantes permettant l'insertion dans la vie économique, par l’entreprise ou par l’emploi.

Alors que l'économie traverse une crise économique et sociale inédite, il s'agit d'un signe fort pour encourager l’émergence d’outils d’accompagnement que l’État n’a pas nécessairement à sa disposition. Cet appel à projets a reçu 36 candidatures pour un montant total de 89 millions d’euros.

Les 4 projets sélectionnés

  • Wake up café, pour diminuer la récidive par la réinsertion professionnelle, doté d’un budget maximum de 2,9 millions d'euros de paiement au résultat, suite à la phase de contractualisation, pour une durée totale du projet sur 5 ans;
  • Mozaik RH, pour prévenir les discriminations à l’insertion professionnelle des étudiants issus des quartiers prioritaires et/ou boursiers, en systématisant des actions d’accompagnement et de mise en relation avec les employeurs, doté d’un budget maximum de 3,4 millions d'euros de paiement au résultat, suite à la phase de contractualisation pour une durée totale du projet sur 5 ans;
  • Comme les autres, pour lever les freins à l’emploi des personnes en situation de handicap, budget maximum de 3 millions d'euros de paiement au résultat, suite à la phase de contractualisation pour une durée totale du projet sur 3 ans;
  • Tous tes possibles, pour accompagner la reprise d’entreprise en zone rurale, pour budget maximum de 3 millions d'euros de paiement au résultat, suite à la phase de contractualisation pour une durée totale du projet sur 4 ans.

Pour Bruno Le Maire :

Garantir l’égalité des chances, c’est garantir notre pacte républicain : ceux qui se sentent exclus du circuit économique se sentent exclus tout court. Il est important pour nous de rappeler que l’activité économique ne dépend ni de l’origine sociale, ni des moyens financiers, ni de la couleur de peau. Partout en France, des femmes et des hommes proposent des innovations sociales et permettent de répondre aux enjeux de l’égalité des chances économiques. Les soutenir, à travers les contrats à impact, c’est leur proposer des financements innovants pour développer leur projet.

Pour Olivia Grégoire :

Le grand nombre de candidatures reçues pour cet appel à manifestation d’intérêts, qui conduit malheureusement à devoir faire des déçus, est un signe fort de l’appétence des porteurs de projet et des investisseurs pour développer de nouvelles solutions et de la notoriété grandissante du mécanisme des contrats à impact que nous entendons pérenniser comme outil d’innovation et d’expérimentation des politiques publiques.

Un 3è appel à manifestation d’intérêt ouvert jusqu'au 3 juin 2021

Le 3è appel à manifestation d’intérêt pour les contrats à impact « Insertion professionnelle » visant à financer des projets innovants pour faciliter l’accès à l’emploi est ouvert jusqu’au 3 juin 2021, avec une nouvelle enveloppe de 10 millions d’euros. Il se concentrera sur l’innovation dans l’accès à l’emploi :

  • accompagner l’insertion des jeunes par le mentorat,
  • accompagner la mobilité résidentielle et/ou pendulaire,
  • améliorer l’accès et le maintien en emploi des personnes souffrant de troubles de santé, en particulier de troubles psychiques.
Partager la page