Accueil du portailIGPDE-EDITIONS-PUBLICATIONSHistoire économique et financièreMoyen Âge › La boîte à l'enchanteur. Politique financière de Louis XI
Logo IGPDE

Institut de la gestion publique et du développement économique
Opérateur de formation permanente du ministère de l'Économie et des Finances et du ministère de l'Action et des Comptes publics

Espace éditions et publications de l'IGPDE

La boîte à l'enchanteur. Politique financière de Louis XI

 La boîte à l'enchanteur. Politique financière de Louis XI

Jean-François Lassalmonie

Louis XI (1461-1483) est l'un des rois de France les plus connus du Moyen Âge, mais sa politique financière n'avait encore fait l'objet d'aucune étude globale. Or, son règne marqua une étape cruciale de la construction de l'État moderne avec la pérennisation de l'impôt, au lendemain de la guerre de Cent Ans qui l'avait fait accepter comme une nécessité temporaire. D'autre part, connaître les moyens mis en œuvre par ce roi pour financer son action permet de mieux comprendre ses succès et ses échecs : par là, l'histoire des finances et des institutions rejoint la « grande histoire ».

S'appuyant sur la législation royale et les archives fiscales et comptables, mais aussi sur la correspondance de Louis XI et les témoignages de ses contemporains, l'enquête remonte des débuts des finances modernes à l'œuvre de son père et à sa propre formation avant de suivre l'interaction entre les événements et ses choix financiers tout au long d'un règne riche en péripéties. Le bilan de cette analyse chronologique est dressé dans une synthèse finale qui décrit les ressorts d'une stratégie de prélèvement et de redistribution tout entière au service d'une volonté politique.

En montrant le fonctionnement de l'État royal dans le jeu de ses rouages internes comme dans ses rapports avec la société française ou les autres puissances, cette approche contribue à éclairer un épisode majeur de l'Histoire de France.

Jean-François Lassalmonie, est ancien éléve de l’École normale supérieure (rue d’Ulm) et docteur de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV). Maître de conférences d’histoire médiévale à l’École normale supérieure, il consacre ses travaux aux leviers - principalement financiers - du pouvoir royal dans la France du « second XVe siècle » (l’après-guerre de Cent Ans). Il oriente ses recherches à venir vers le milieu des gens de finances.

2002
paru - en librairie depuis le 28 août
Editeur : Comité pour l'histoire économique et financière de la France / IGPDE
Collection : Moyen Âge
Thème : finances
Ouvrage papier  : 15 € - 860 p. - ISBN : 978-2-11-092596-1
ePub/PDF : 11,99 € - ISBN : 978-2-82182-979-4

 

Presse

Le Moyen Age 3/2004 (Tome CX)

« Nul ne doit redouter trouver ici une « brique » indigeste, une étude technique et dévitalisée d’histoire financière, comme il en existe parfois. La réalité historique est toujours présente, tout historien de la période trouve ses repères à chaque page. Le plan choisi propose un découpage rythmé par l’opposition des grands féodaux, le conflit avec Bourgogne, les implications financières en résultant. « Soucieux avant tout d’efficacité et nullement des usages établis » (p. 708) : le roi bâtisseur d’État, déjà si « moderne » en son « Moyen Âge » finissant, se voit ici bien profilé, confronté qu’il est aux besoins et aux moyens de sa politique, qui lui imposent et lui permettent de redistribuer après avoir prélevé. »

Jean-Marie CAUCHIES

 

Lecture en accès libre sur

 

Commander cet ouvrage

 
  • L'ouvrage est disponible en librairie depuis le 28 août 2002
    (diffuseur : Lextenso Éditions).
  • La commande est possible auprès de l'éditeur :
    sur papier libre, accompagnée de votre règlement à l'ordre du régisseur de recettes du SG des MEF, adressée à :
    IGPDE / Bureau de la Recherche
    20, allée Georges-Pompidou
    94306 Vincennes Cedex
    Tel. : +33 (0)1 58 64 83 11
    Courriel : recherche.igpde@finances.gouv.fr
  • Deux versions ePub et PDF sont disponibles (au prix de 11,99 €) sur la plateforme OpenEdition Books. qui permet l'achat en ligne auprès de librairies électroniques.

 

Partagez cet article !