Accueil du portailEntreprisesLes gobelets et assiettes en plastique interdits au 1er janvier 2020

Les gobelets et assiettes en plastique interdits au 1er janvier 2020

12/09/2016

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte interdit la vente et la distribution des gobelets, verres et assiettes en plastique au 1er janvier 2020. L'objectif est de moins polluer car le plastique met des dizaines d'année à disparaître dans la nature et est souvent associé à des produits toxiques. Les modalités de l'interdiction ont été précisées par le décret du 30 août 2016.

Une date à retenir

A partir du 1er janvier 2020, la vaisselle jetable en plastique (gobelets, verres et assiettes jetables après utilisation) sera interdite. Seule pourra être vendue ou distribuée gratuitement, en vente à emporter ou en consommation sur place, la vaisselle jetable compostable en compostage domestique et constituée pour tout ou partie de matières biosourcées.

L'alternative des matières biosourcées

Le décret du 30 août 2016 précise la teneur en matière biosourcée de la vaisselle jetable compostable autorisée qui doit augmenter de façon progressive :

  • 50 % en janvier 2020 ;
  • 60 % en janvier 2025.

Les matières biosourcées

Les produits biosourcés sont des produits industriels non alimentaires obtenus à partir de matières premières renouvelables issues de la biomasse (végétaux par exemple) telles que l'amidon de maïs, la fécule de pomme de terre, les fibres textiles ou de cellulose, ou le bambou...
Source : ADEME

Qui est concerné ?

  • Les industriels : le délai de quatre ans doit permettre aux industriels de trouver des alternatives à la production de vaisselle en plastique.
  • Tous les commerces : les établissements de restauration (restaurant traditionnel, restauration rapide...), les débits de boisson comme les commerces de proximité : boulangerie, épicerie, traiteur, station-service...

La loi de transition énergétique pour la croissance verte a mis fin à la distribution des sacs plastiques en caisse depuis le 1er juillet 2016. Cette mesure vise, là encore, à réduire les impacts environnementaux liés à la production et la distribution de ces sacs.

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 18/04/2018

    En France, la vente de tabac est un monopole d'État, qui en confie la gestion à un débitant de tabac chargé de la vente au détail. Éclairage sur les conditions requises pour les candidats au métier de buraliste.

  • © Phovoir.fr

    04/04/2018

    Dans le cadre de la loi de finances pour l’année 2018, un renforcement du dispositif de certification des logiciels de caisse a été lancé. Tous les professionnels ne sont pour autant pas concernés par cette réglementation. Explications.

  • © Fotolia

    29/03/2018

    Dans le cadre de la loi de finances pour l’année 2018, un renforcement du dispositif de certification des logiciels de caisse a été lancé. À qui s’adresse-t-il ? Quelles obligations pour les professionnels ? Explications.

  • © Fotolia

    28/03/2018

    La durée moyenne des retards de paiement entre les entreprises est passée pour la première fois sous les 11 jours en 2017 (cette durée était de 13,6 jours en 2016). Régime légal, impact sur les entreprises, sanctions, nouveautés, etc. Tout ce qu’il vous faut savoir sur les délais de paiement !

  • 13/03/2018

    Sous un certain seuil de chiffres d'affaires, les travailleurs indépendants ou freelance sont éligibles à la prime d'activité, dont le montant sera calculé sur les derniers bénéfices déclarés.

  • © Fotolia

    20/02/2018

    Vous envisagez de donner à vos salariés des titres-restaurant (Ticket Restaurant, Chèque Déjeuner, Chèque de Table, Pass Restaurant...) pour leurs repas ? Mais connaissez-vous vos obligations en la matière, le montant que vous devez prendre en charge ou encore les avantages liés à ces titres ? Voici ce qu'il vous faut savoir sur ce dispositif.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !