Accueil du portailEntreprisesFiche de paie : quels sont les changements ?

Fiche de paie : quels sont les changements ?

par Bercy Infos,

le 14/08/2018 –

Le bulletin de paie (ou fiche de paie) est un justificatif de paiement que l'employeur doit fournir à l'employé. Les mentions qui y figurent sont fixées par la loi. Des modifications ont été apportées à ces mentions à plusieurs reprises. Quels sont les derniers changements ?

©fullempty / Stock.Adobe.com

Changement sur la fiche de paie depuis le 1er janvier 2018

Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises doivent délivrer un bulletin de paie simplifié. Le nombre de lignes a été divisé par 2 et les libellés sont désormais plus clairs, avec une structuration par postes de charges.

Le modèle de bulletin de paie présente les éléments suivants : (cliquez sur le menu déroulant)

  • L'identité de l'employeur : nom, adresse, numéro Siret, code APE ou NAF
  • L'identité du salarié : nom, emploi, niveau ou coefficient hiérarchique
  • L'intitulé de la convention collective applicable (ou la référence au code du travail concernant les congés payés et les délais de préavis en cas de cessation de la relation de travail)
  • La période et le nombre d'heures de travail : avec une distinction entre heures au taux normal et heures supplémentaires, ainsi que les taux concernés, avec la mention de la nature et du volume du forfait pour les salariés au forfait
  • Les dates de congés et le montant de l'indemnité de congés payés (s'ils interviennent sur la période concernée par la fiche de paie)
  • La rémunération brute
  • La nature et le montant des « accessoires de salaire » (primes, avantages en nature, frais professionnels...) soumis aux cotisations salariales et patronales
  • Le montant, l'assiette et le taux des cotisations et contributions sociales
  • La nature et le montant des autres versements et retenues
  • La rémunération nette
  • La date de paiement
  • Le montant total versé par l'employeur (rémunération, cotisations et contributions à la charge de l'employeur)
  • Le montant des exonérations et exemptions de cotisations et contributions sociales
  • La mention de la rubrique dédiée au bulletin de paie sur le site Service-Public.fr
  • La mention indiquant que le bulletin de paie doit être conservé sans limitation de durée

Changement sur la fiche de paie depuis le 13 mai 2018

L’arrêté du 9 mai 2018 vient modifier la fiche de paie. Il ne mentionne plus les valeurs du taux salarial et de la part salarié de la ligne « Sécurité sociale – Maladie Maternité Invalidité Décès ». En effet, cette cotisation salariale a été supprimée.

Ces valeurs doivent toujours apparaître pour les salariés affiliés au régime local d’assurance maladie complémentaire obligatoire des départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle.

De plus, le bulletin de paie indique désormais, après le montant net à payer en euros la mention « dont évolution de la rémunération liée à la suppression des cotisations chômage et maladie » et la valeur associée.

Lire aussi : Estimez le coût d’une embauche d’un salarié en CDI, en CDD ou en apprentissage

Changement sur la fiche de paie depuis le 1er octobre 2018

Après une 1ère baisse au 1er janvier 2018, la cotisation salariale d’assurance chômage est entièrement supprimée au 1er octobre 2018.

Sur le bulletin de paie, les valeurs du taux salarial et de la part salarié de la ligne « Assurance chômage » disparaissent.

Pour les non-cadres :

Pour les cadres :

Lire aussi : Entreprises, comment calculer le nombre de jours de congés payés de vos salariés ?

Changement sur la fiche de paie au 1er janvier 2019

Au 1er janvier 2019, avec la mise en place du prélèvement à la source, la fiche de paie est modifiée.

Désormais, une nouvelle zone apparaît avec le montant de l’impôt sur le revenu prélevé à la source.

À noter : la ligne « Net à payer avant impôt sur le revenu » ainsi que sa valeur doivent utiliser un corps de caractère dont le nombre de points est au moins égal à 1,5 fois le nombre de points du corps de caractère utilisé pour la composition des intitulés des autres lignes.

Consultez l'exemple complet d'un bulletin de paie

Lire aussi : La déclaration sociale nominative (DSN), une déclaration dématérialisée de la paie des salariés

Partagez cet article !

Thématiques :

Ressources humaines

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 08/01/2019

    En 2019, certaines dispositions changent pour les indépendants. Quelles sont-elles ?

  • 31/12/2018

    Mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, suppression du forfait social pour les PME, année blanche de cotisations sociales pour les créateurs d'entreprise... Le 1er janvier est synonyme de nombreux changements de réglementation. Quelles sont les nouveautés pour 2019 ?

  • © Getty Images

    28/12/2018

    Le CPA est un compte personnel attribué à chaque personne dès le début de sa vie professionnelle. Ce compte concerne néanmoins l'entreprise pour satisfaire l'obligation de maintien de l’employabilité des salariés. Retour le fonctionnement du CPA et les obligations de l'employeur en matière de formation professionnelle.

  • © Getty Images

    27/12/2018

    Une productivité en hausse de 5 à 30 %, une baisse d'absentéisme de 20 %, jusqu'à 30 % d'économie de surface immobilière de locaux*... : le télétravail peut avoir bien des avantages pour une entreprise. A condition de l'utiliser à bon escient. Pouvez-vous recourir au télétravail dans votre structure ? Comment vous y prendre ? Zoom sur cette organisation du travail qui a le vent en poupe.

  • ©Fotolia.com

    19/12/2018

    Vous souhaitez embaucher un nouveau salarié mais ne savez pas exactement comment fixer sa rémunération ou comment devrez-vous le payer ? Explications.

  • © Fotolia.com

    28/11/2018

    Les congés payés représentent en France un droit dont dispose tout salarié d’une structure privé ou publique. À quelles règles sont-ils soumis pour les employeurs ? Comment fixer les jours de congés de vos salariés ? Comment sont établies les indemnités de congés payés ?

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !