Imprimer la page

Baromètre du numérique 2021

Le 1er juillet 2021, les résultats de l’édition 2021 du baromètre du numérique ont été présentés, en présence de Cédric O, Secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques, par Michel Schmitt, membre du Conseil général de l’économie (CGE), Maya Bacache, membre du collège de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la poste (ARCEP) et Pierre‑Louis Rolle, directeur de la Mission société numérique de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

En raison de la pandémie, le déroulement de cette enquête annuelle, habituellement conduite sous forme d’entretiens en face à face, a dû être modifié. Cette année, le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) a interrogé en ligne et par téléphone 4 029 personnes entre le 4 décembre 2020 et le 9 janvier 2021.

Avec le confinement, et après avoir marqué le pas ces trois dernières années, les usages numériques s’accélèrent. La part d’internautes a cru de 4 points pour atteindre 92%. Cette évolution concerne les plus de 60 ans qui se sont emparés du numérique et les non diplômés. Avec la crise sanitaire, les usages se sont aussi diversifiés. Internet a massivement permis de maintenir le lien social : 3 personnes sur 4 l’ont utilisé pour communiquer avec ses proches. Acheter et vendre en ligne deviennent des pratiques courantes. 44% des Français vendent des biens ou des services en 2021 contre 29% seulement en 2015. Grâce au numérique, les actifs, principalement les cadres, concilient vie privée et vie professionnelle. Le premier équipement est de plus en plus précoce : 44% des 12 à 17 ans ont été équipés de leur premier mobile avant 12 ans.

Liens utiles :

Partager la page