Imprimer la page

Transition écologique : 20 start-up greentech lauréates du programme « French Tech – Green20 »

Barbara Pompili et Cédric O ont dévoilé la liste des 20 start-up greentech qui vont bénéficier d’un accompagnement de l’Etat.

©.shock - stock.adobe.com

Elles sont au nombre de 20. Vingt start-up greentech en capacité de devenir des leaders technologiques de la transition écologique. Et ces dernières bénéficieront d’un tout nouveau programme d’accompagnement baptisé « French Tech – Green20 », présenté ce 3 mai par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.

Pour Barbara Pompili :

Si la transition écologique doit impérativement passer par des transformations profondes de nos modes de vie, n'oublions pas que l'innovation technologique est stratégique pour accélérer la décarbonation de nos pratiques. Pour cela, c’est l’intelligence collective qui paie. Ce sont les centaines de start-up qui essaiment partout sur le territoire qui créent de nouveaux modèles, cassent les codes et viennent souvent montrer à des grands groupes qu’un autre chemin est possible.

20 start-up lauréates

Parmi les 20 start-up sélectionnées, la représentation de sept régions témoignent de la dynamique territoriale partout en France. 90% des start-up lauréates participent à la réduction des gaz à effets de serre, 70% contribuent à la réduction des déchets, 60% ont un impact positif sur la qualité de l’air.

Sont ainsi lauréates : Lhyfe, Lactips, Materr’up, Greenly, Algama, BeFC, Deepki, Dualsun, Entech, Hello Watt, Kayrros, Metron, namR, neoplants, ombrea, Poly To Poly, Spareka, toopi, Urban canopee, Waga Energy.

Des solutions innovantes pour accélérer la transition écologique

Au total se sont plus de 200 candidatures reçues qui ont été examinées par un jury d’experts qualifiés. Parmi ces-derniers, Marc Simoncini, CEO d’Angell.bike et de Daphni Partner, Christel Heydemann, CEO de Schneider Electric France, Marie Mawad, journaliste de Sifted et enfin Pierre-François Thaler, co-CEO d’Ecovadis (French Tech 120). Ensemble ils ont identifié 20 pépites prometteuses qui proposent des solutions innovantes pour accélérer la transition écologique.

Ces start-up greentech ont été sélectionnées sur la base de leur impact environnemental ainsi que sur leur capacité à se développer rapidement et à grande échelle. Elles apportent des solutions innovantes à différents enjeux allant de la lutte contre pollution de l’air, à la rénovation énergétique, ou encore la végétalisation des villes. La moitié d’entre elles est localisée en dehors de l’Ile-de-France ce qui illustre l’ampleur de la greentech sur tout le territoire. Par ailleurs, 25% des start-up retenues ont été fondées par des femmes.

Ces 20 entreprises bénéficieront d’un accompagnement de la Mission French Tech identique à celui du French Tech Next40/120 : un accès à un réseau de correspondants French Tech dans plus de 60 services publics et une visibilité renforcée. Les équipes Greentech Innovation du ministère de la Transition écologique partageront également leurs propres dispositifs d’accompagnement avec les start-up lauréates.

Selon déclare Cédric O :

La transition écologique ne pourra se passer de la transition numérique. Les acteurs de la French Tech, et plus particulièrement les greentech sont des atouts considérables pour transformer durablement nos façons de consommer, produire, acheter. Avec le programme French Tech - Green20, nous voulons accompagner des start-up qui ont à la fois un impact positif sur l’environnement et une grande capacité de développement. Je me réjouis d’accueillir ces 20 pépites au sein de la grande famille de la French Tech dans ce nouveau programme qui incarne la première brique de l’initiative globale French Tech For The Planet.

Partager la page