Télétravail : signature d’un accord majoritaire au ministère

Le 11 juillet, un accord majoritaire sur le télétravail a été signé entre Marie-Anne Barbat-Layani, secrétaire générale des ministères économiques et financiers et des organisations syndicales ministérielles. Un engagement fort en faveur de la qualité de vie au travail des agents.

©tippapatt - stock.adobe.com

Plus de 50 000 : c’est le nombre d’agents des ministères concernés par le télétravail. Depuis la crise sanitaire, une révolution s’est opérée dans l’organisation du travail, avec le développement massif du télétravail.

Pour répondre aux attentes de ses agents, les ministères économiques et financiers et les organisations syndicales ont signé un accord cadre visant à accompagner au mieux cette pratique.

Accompagner le télétravail

Chercher à répondre aux aspirations des agents, tout en assurant le bon fonctionnement des missions et la qualité des services rendus aux usagers. Tel est l’objectif de cet accord qui comporte plusieurs axes :

  • la poursuite de l’effort d’équipement des télétravailleurs en outils adaptés et la réduction du nombre d’applications non télétravaillables,
  • la formation obligatoire des télétravailleurs et de leurs encadrants,
  • la création d’un fonds d’accompagnement au télétravail (FDAT). Celui-ci doit financer plusieurs actions : le déploiement d’une « boîte à outils » mise à disposition par l’Agence Nationale de l’Amélioration des conditions de travail (ANACT), une méthodologie participative pour repenser l’organisation des collectifs de travail, ainsi que des études et des évaluations sur l’impact du télétravail.

Derrière ces mesures, plusieurs aspects sont concernés et pris en compte, comme le droit à la déconnexion ou l’égalité femmes-hommes.  

Un accord collectif, fruit du dialogue social

Cinq des six organisations syndicales ministérielles : Solidaires, Force Ouvrière, l’alliance CFDT-CFTC, l’alliance UNSA – CFE-CGC, représentant près de 75 % des agents, ont pris part à cet accord.

Il s’agit du premier accord collectif ministériel majoritaire signé depuis la réforme du dialogue social du 17 février 2021.

Celui-ci s’intègre dans le nouveau cadre issu de l’accord collectif inter fonctions publiques sur le télétravail du 13 juillet 2021.

Partager la page