Imprimer la page

Les premiers conseillers numériques France Services sur le terrain

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé  des  Transports et Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, se sont rendus en Haute-Vienne, le 24 août, département dans lequel ont été déployés les 5 premiers conseillers numériques France Services.

@Bercy photos

Les premiers conseillers numériques France Services, formés dans le cadre de France Relance

Formés depuis le mois de mai dernier, ces premiers conseillers numériques France Services mis en place dans le cadre de France Relance, vont dès à présent démarrer leurs activités, organiser des permanences et proposer des ateliers d’initiation au numérique.

Au total, 1 440 autres conseillers ont été recrutés. 579 sont déjà en formation et arriveront sur le terrain dans les prochaines semaines.

Communiquer avec des proches par internet, suivre la scolarité de ses enfants, prendre un rendez-vous médical, sécuriser des données personnelles, faire un CV, toutes ces tâches sont encore compliquées pour beaucoup, dans la mesure où elles sont numérisées. Le Gouvernement souhaite les rendre accessibles à tous, dans le cadre d'un accompagnement de proximité.

Rapprocher le numérique du quotidien des Français

En plus des 3,6 milliards d’euros destinés au développement des réseaux fixes et mobiles, l’État consacre 250 millions d’euros du plan France Relance pour rapprocher le numérique du quotidien des Français, partout, pour tous. Les objectifs et les mesures prises :

  • 4 000 conseillers numériques France Services recrutés, formés et déployés sur le terrain. Leur formation et leurs activités sont financées par l'État à hauteur de 200 millions d’euros.
  • l'État finance aussi  - pour 40 millions d’euros - la conception et le déploiement de mobiliers permettant de réaliser des démarches d’accompagnement au numérique, dans les mairies, bibliothèques, centres sociaux, maisons France Services, tiers-lieux, etc.
  • enfin, à hauteur de 10 millions d’euros, l'État finance la généralisation du service public numérique « Aidants Connect » pour sécuriser la démarche administrative qu’un aidant (travailleur social notamment) peut réaliser pour le compte d’un usager. Déjà plus de 3 000 aidants sont en cours de formation et d’habilitation.

Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques :

Je suis aujourd’hui fier et heureux de rencontrer les 5 premiers conseillers numériques de la Haute-Vienne permis par France Relance. Ils ont fait le choix de rejoindre une mission d’intérêt général au service de nos concitoyens. En les formant aux outils numériques, en les acculturant aux nouveaux usages, en les familiarisant avec les enjeux qui y sont liés, ils vont changer concrètement et dans leur quotidien la vie de milliers de personnes. Les conseillers numériques exercent un métier passionnant et ont entre leurs mains une grande part de la responsabilité du succès de ce programme inédit. On poursuit la mobilisation pour que l’ensemble des 4 000 Conseillers arrivent au contact direct des Français qui en ont besoin dans les prochains mois.

Vidéos

Conseillers numériques France Services : Euratechnologies - Guillaume Cotterie - Saint Quentin

Conseillers numériques France Services : Mona Déquier

Conseillers numériques France Services : Amalia Martinez

Partager la page