Le Gouvernement dévoile son plan d’action pour décarboner l’industrie

En visite sur le site ArcelorMittal de Dunkerque, le Premier ministre a évoqué le plan d’action du Gouvernement pour décarboner les industries françaises, réduire leurs émissions, tout en pérennisant l’emploi. Détails.

©sebastien rabany - stock.adobe.com

Avec en ligne de mire la neutralité carbone en 2050, l’industrie française doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 35 % d’ici 2030. À l’appui de cette ambition, une enveloppe de 5,6 milliards d’euros est débloquée dans le cadre de France 2030.

L’innovation au cœur du dispositif

Afin de financer l’innovation et le déploiement de technologies pour une industrie bas carbone, la stratégie d’accélération « décarbonation de l’industrie » bénéficiera d’un soutien de 610 millions d’euros. Quatre appels à projets, dont les cahiers des charges sont disponibles sur le site de l’ADEME, sont initiés dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA). Il vise à accompagner toutes les initiatives de recherche, de développement de pilotes industriels et de démonstrateur. Des moyens sont également prévus pour l’accompagnement de démarches territoriales de diagnostic, pour construire des partenariats au sein de nos bassins industriels.

Des aides directes au déploiement de solutions de décarbonation

Aussi, cinq milliards d’euros d’aides directes au déploiement de solutions de décarbonation des sites industriels seront débloqués. Elles concerneront aussi bien les sites les plus émetteurs que l’ensemble du tissu d’entreprises dans tous les territoires. Quatre milliards d’euros seront consacrés à des technologies innovantes comme l’hydrogène ou la capture de carbone. En complément, un milliard d’euros seront consacrés à des technologies « matures », au service de toutes les entreprises dans tous les territoires.

Un partenariat avec les acteurs de la filière

Le comité stratégique de filière « mines & métallurgie » a présenté, le 4 février, un « plan acier ». Elaboré avec les services de l’État, il identifie les actions à mener en partenariat avec les industriels, les pouvoirs publics et les organisations syndicales. Il s’attache aussi bien aux plans climatique et environnemental qu’en matière d’équité des relations commerciales et de développement de l’emploi et des compétences dans le secteur.

Enfin, le Groupe ArcelorMittal s’engage dans une démarche de transformation de ses deux principaux sites industriels français, de Fos et Dunkerque, avec 1,7 milliard d’investissement. Ce projet s’inscrit dans un partenariat stratégique conclu sur le long terme avec les autorités françaises, pour préserver l’emploi et les capacités industrielles stratégiques. Ces investissements permettront de transformer en profondeur la production d’acier en France et d’atteindre d’ici 2027 une réduction totale de près de 40 % des émissions de CO2 d’ArcelorMittal en France, soit 7,8 millions de tonnes annuelles. Cette transformation représentera une réduction de 10 % des émissions industrielles de gaz à effet de serre en France, ou encore 2 % de la totalité des émissions françaises de gaz à effet de serre.

Presse

Communiqué - FRANCE 2030 : Le Premier ministre annonce le déploiement d’actions pour accélérer la décarbonation de l’industrie française - 04/02/2022

Dossier - FRANCE 2030 Décarbonation de l’industrie - 04/02/2022

Partager la page