Accueil du portailParticuliers › Estimez la valeur de votre bien immobilier avec Patrim

Estimez la valeur de votre bien immobilier avec Patrim

18/05/2017

Vous souhaitez connaître le prix au mètre carré d'un logement ou d'un terrain ? Vous le saurez avec le simulateur en ligne Patrim sur impots.gouv.fr. Il est ouvert à tous depuis le 2 mai 2017.

©Fotolia

Un service ouvert à tous

Tous les particuliers, qu’ils aient ou non un projet immobilier, peuvent accéder au service en ligne Patrim. Cette base de données permet d'estimer un bien immobilier dans le cadre par exemple :

  • d'une vente ou d'une acquisition potentielle,
  • d'une déclaration d' ISF ou d'une succession, d'une donation ou d'une procédure administrative (contrôle fiscal, expropriation),
  • du calcul des aides au logement.

Les informations proviennent des données de l'administration fiscale relatives aux ventes de biens immobiliers à usage d'habitation. 

À noter : les données pour l' Alsace-Moselle et Mayotte ne sont pas encore disponibles en ligne.

Accéder à Patrim

Pour estimer votre bien immobilier, voici la démarche :

  • se connecter sur l'espace particulier du site impots.gouv.fr.

Vous devez donc vous munir de vos identifiants (numéro fiscal et mot de passe) si vous disposez déjà d'un accès. Dans le cas contraire, vous devrez d'abord créer votre compte avant d'accéder à Patrim.

  • sélectionner Données publiques - Rechercher des transactions immobilières pour m'aider à estimer mon bien
  • renseigner les caractéristiques du logement : localisation, surface, type de bien (maison individuelle, appartement), période à laquelle est intervenue la transaction... Vous pouvez ajouter des informations supplémentaires : période de construction du logement, étage, ascenseur, cave, terrasse, piscine, prix d’acquisition…

Lire aussi : Achat immobilier : pouvez-vous changer d’assurance emprunteur ?Crédit immobilier : la protection du consommateur renforcée | Prêt immobilier : doit-on verser son salaire dans la banque qui accorde le prêt ?

 

Patrim fournit des informations détaillées

Les résultats présentent le détail de toutes les ventes immobilières correspondant à vos critères : type et superficie du bien, prix de vente, ratio prix / surface, étage et année de construction du logement, adresse, référence cadastrale et numéro de lot par exemple.

Vous pouvez géolocaliser les résultats sur une carte.

 

Lire aussi : Droits de succession : un simulateur pour les calculer | Évaluez vos droits à des prestations sociales en quelques clics

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 13/12/2017

    Quels sont les droits des consommateurs lorsqu'ils achètent en ligne ? Quelles sont les précautions à prendre ?  Les conseils d'Alexandre Chevallier, directeur adjoint à la direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

  • ©Fotolia

    12/12/2017

    Lors d'une succession, vous vous interrogez sur les frais à acquitter ? Comment les calculer pour savoir combien il va vous rester une fois les droits acquittés ? On vous explique tout.

  • 20/11/2017

    Généralement payée par tout souscripteur de contrat d'assurance  — sauf exonération(s) —, la taxe sur les conventions d'assurances finance les services départementaux de lutte contre les incendies et de secours, ainsi que divers fonds de solidarité. Son taux dépend du type de contrat souscrit. Explications.

  • © MEF

    15/11/2017

    Comment se prémunir contre les faux avis de consommateurs sur internet ? La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGGGRF) mène des enquêtes et alerte les consommateurs sur certaines pratiques trompeuses. Interview de Loïc Tanguy, directeur de cabinet à la DGCCRF.

  • © Fotolia

    27/10/2017

    Le prêt à taux zéro (PTZ) constitue un dispositif de soutien à l'accession à la propriété des ménages à revenus modestes et intermédiaires. Il est accordé sous conditions de ressources pour faciliter l'accès à la propriété. Le dispositif du prêt à taux zéro devait prendre fin au 31 décembre 2017. L'article 40 du projet de loi de finances pour 2018 prévoit sa prorogation pour quatre années supplémentaires, soit jusqu'au 31 décembre 2021.

  • © Fotolia

    10/10/2017

    Espèces, chèques, cartes bancaires… Ce ne sont plus les seuls moyens de paiement. D’autres solutions existent. Zoom sur les nouveaux moyens de paiement existants.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !