Accueil du portailParticuliersComment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

Comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité

26/01/2017

Huile essentielle de lavande fine, de menthe poivrée, de citronnelle, ... chacun a pu en rapporter dans ses bagages, voire visiter une distillerie pendant ses vacances d'été. Les huiles essentielles sont de plus en plus appréciées et reconnues pour leur origine naturelle et utilisées comme parfum d'ambiance, cosmétiques, médecine douce. Mais ces produits ne sont pas sans risque et doivent être utilisés avec discernement. Les conseils de la DGCCRF pour les utiliser en toute sécurité.

Qu'est-ce qu'une huile essentielle?

L’huile essentielle est une substance odorante volatile extraite principalement par distillation à la vapeur d’eau, à partir de plantes. Il n'existe pas de définition réglementaire de l'huile essentielle.
Les huiles essentielles sont en vente libre en pharmacie, en grande surface, dans les magasins spécialisés, sur internet ou directement chez les producteurs.

Indications, propriétés et modes d'utilisation

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a émis, en 2008, une recommandation pour alerter le grand public comme les professionnels sur le fait que les huiles essentielles doivent être considérées comme « des substances particulières non dénuées d’effets secondaires ».

La réglementation applicable dépend de l’usage préconisé : huiles essentielles vendues à des fins cosmétiques ou bien en tant qu'ingrédients cosmétiques, en tant que denrées alimentaires ou pour un usage aromatique ou en tant que produits biocides ou bien encore entrant dans la fabrication de médicaments.

Les huiles essentielles ne doivent pas être présentées sans fonction déterminée. Il incombe au responsable de leur mise sur le marché d’informer les consommateurs sur leurs indications, leurs propriétés et leurs différents modes d'utilisation.

Les recommandations de la DGCCRF

  • L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées ou souffrant de pathologies chroniques
  • Ne pas injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire
  • Ne pas les ingérer
  • Ne jamais appliquer d’huiles essentielles directement sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
  • Pour les personnes à tendance allergique, effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation
  • Après un massage ou une application cutanée, bien se laver les mains
  • Veiller à la qualité des huiles essentielles, à leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues
  • Ne jamais chauffer une huile essentielle pour la diffuser

Source : Fiche pratique DGCCRF : Huiles essentielles[PDF; 487 Ko]


Publié initialement le 14/09/2016

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 22/06/2018

    C’est bientôt les soldes ! Si vous souhaitez effectuer vos achats en ligne, suivez les conseils de la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) pour ne pas vous faire arnaquer.

  • 21/06/2018

    Une nouvelle voiture, un déménagement... Comment souscrire ou modifier un contrat d’assurance ? Quelle est sa durée ? Pourrez-vous le résilier ? Tour d’horizon de ce que vous devez savoir pour signer ou modifier votre contrat en toute sérénité.

  • ©Fotolia

    21/06/2018

    Vous avez acheté un bien et vous constatez par la suite des défauts graves qui ne résultent pas d’une erreur de manipulation de votre part ? Les vices cachés sont des défauts non visibles au moment de l’achat et qui rendent le produit impropre à l’usage auquel il est destiné ou le diminuent tellement que vous ne l’auriez pas acheté ou bien à un prix moindre. Retour sur la garantie et les modalités de sa mise en œuvre.

  • ©Fotolia.com

    19/06/2018

    Votre fournisseur d'électricité peut vous adresser une facture de régularisation pour une consommation passée. Quel est le délai maximum pour une facture de rattrapage ? À qui faire appel en cas de litige ? Toutes les explications.

  • ©stock.adobe.com

    31/05/2018

    Vous êtes victime d’une fraude à la carte bancaire ? Grâce à Perceval, vous pouvez désormais signaler le détournement de vos données bancaires directement en ligne. 

  • © Bloctel

    29/05/2018

    Vous êtes inscrit sur la liste Bloctel et vous continuez de recevoir des appels de démarchage téléphonique ? Vous pouvez déposer une réclamation auprès d'Opposetel, la société gestionnaire de Bloctel. Votre réclamation sera vérifiée et adressée à la DGCCRF. Comment faire cette réclamation ?

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !