Accueil du portailParticuliersAccidents domestiques : comment protéger les enfants ?

Accidents domestiques : comment protéger les enfants ?

par Bercy Infos,

le 10/03/2017 –

Les premières causes de mortalité chez les jeunes enfants sont dues aux accidents domestiques. L’intérieur de la maison représente le lieu principal d’accidents. Avec de la vigilance, quelques réflexes simples et du matériel adapté, il est plus facile d'éviter ces accidents. Retour sur les conseils essentiels de Santé publique France.

Les réflexes pour éviter les étouffements

  • Ne laissez pas à portée de votre enfant : pièces de monnaie, billes, bonbons, petits jouets, aliments (olives, cacahuètes...), piles, capuchons de stylos, barrettes à cheveux...
  • Rangez les sacs en plastique ou les écharpes hors de portée de votre enfant.
  • Couchez votre enfant sur le dos, toujours seul dans son lit.
  • Surveillez votre enfant pendant ses repas et lorsqu'il joue.

Les jouets

Les jouets peuvent provoquer couramment des accidents. Si votre enfant, par exemple, arrache le bras ou l'œil d'une peluche, il risque de l'avaler et de s'étouffer.

  • Donnez-lui uniquement des jouets adaptés à son âge et conformes aux exigences de sécurité
  • Si vous avez un doute sur la sécurité d'un jouet, ne le donnez pas à votre enfant.

Lire aussi : Choisissez des jouets sûrs pour vos enfants

Les réflexes pour éviter les noyades

Votre enfant peut se noyer en quelques minutes, sans un bruit, même dans 20 centimètres d'eau (baignoire, piscine...).

  • Ne laissez jamais votre enfant seul dans son bain, même un court instant. Ne répondez pas au téléphone et n'allez pas ouvrir la porte.
  • Mettez à l’avance à portée de main tout ce dont vous avez besoin (savon, shampoing, serviette...).

Les réflexes pour éviter les chutes

Prenez toujours votre enfant avec vous, si vous devez vous éloigner, même un court instant.

  • Ne laissez jamais votre enfant sans surveillance sur une table à langer.
  • Utilisez toujours une chaise portant la mention « conforme aux exigences de sécurité » et systématiquement la sangle d'entrejambe et bouclez les attaches.
  • Apprenez à votre enfant à monter et à descendre les escaliers. Ne le laissez jamais utiliser seul les escaliers jusqu’à ce qu’il sache se tenir à la rampe.
  • Ne placez jamais de meubles ou d'objets sous vos fenêtres ou sur le balcon car votre enfant peut grimper dessus.
  • Bloquez si possible l'ouverture des fenêtres par un système de sécurité.
  • Veillez à ce que votre enfant ne puisse pas escalader ou passer à travers les barreaux de votre balcon.

Les réflexes pour éviter les intoxications

  • Rangez toujours les médicaments dans une armoire en hauteur, fermée à clé. Ne les laissez pas dans un sac à main, sur une table...
  • Rangez toujours les produits ménagers et de bricolage en hauteur, hors de portée des enfants et si possible dans un placard fermé à clé. Expliquez à votre enfant les dangers que représentent ces produits et éloignez-le quand vous les utilisez.
  • Utilisez des produits munis de bouchons de sécurité.

Les réflexes pour éviter les brûlures

  • La température de l'eau du bain doit être à 37°C.
  • Éloignez votre enfant des appareils électroménagers chauds.
  • Ne laissez jamais votre enfant seul dans la cuisine. Méfiez-vous des plaques de cuisson et des brûleurs chauds après leur arrêt. Évitez que votre enfant s’approche des objets brûlants : fer à repasser, ampoules électriques, appareils de chauffage... Ne laissez jamais les récipients remplis d'un liquide ou d’un aliment chaud à la portée de votre enfant.
  • Mettez hors de portée les objets risquant de brûler votre enfant ou de provoquer un incendie.

Les réflexes pour éviter les électrocutions

  • Equipez vos prises électriques de dispositifs de sécurité.
  • Évitez d’utiliser un appareil électrique en présence d’eau.
  • Faites vérifier vos installations électriques.

Les lieux à risques dans une maison

Pour les enfants de moins d’un an, les accidents surviennent davantage dans la cuisine, la chambre et la salle de bain. Quant aux accidents touchant les enfants de 1 à 4 ans, ils ont le plus souvent lieu dans la cuisine et la salle de séjour. L’âge augmentant, ces accidents diminuent et surviennent plutôt à l’extérieur de la maison.

Partagez cet article !

Thématiques :

Consommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Minerva Studio / Stock.Adobe.com

    20/02/2019

    Au supermarché, sur les étals, savez-vous quelles sont les règles pour définir la provenance des produits alimentaires que vous achetez ? Toutes les explications.

  • ©Tom Davison / Stock.Adobe.com

    08/02/2019

    Séjours à l’hôtel, en chambres d’hôtes, en meublés de tourisme, en village de vacances… vous êtes peut-être redevable de la taxe de séjour, en plus du prix de l’hébergement. Explications.

  • 05/02/2019

    Dans le cadre du Plan Climat, une prime à la conversion a été mise en place afin d’encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre. Qui peut la demander ? Comment fonctionne-t-elle ? Toutes les réponses.

  • © Phovoir.fr
    04/02/2019

    Afin de protéger les consommateurs, la DGCCRF procède chaque année à des contrôles dans les départements de montagne dans le cadre d’un dispositif appelé « Opération neige ». Elle traque notamment les pratiques abusives de certains professionnels du secteur et sensibilise les consommateurs sur leurs droits et recours. Vous pouvez bénéficier d’un dédommagement si vous n’avez pas pu utiliser votre forfait de ski dans certaines conditions.

  • 28/01/2019

    Vous vous apprêtez à partir à la montagne ? Avant de dévaler les pistes, prenez vos précautions : 150 000 personnes sont blessées chaque année en pratiquant un sport de glisse*. Retrouvez dix conseils pour pratiquer sereinement le ski, avec la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF).

  • © Fotolia

    22/01/2019

    Si vous achetez un vélo à assistance électrique, vous pouvez, sous conditions, bénéficier d'une aide de l'État, appelée bonus vélo à assistance électrique. Quelles sont les conditions de cette aide ? Quel est son montant ? Quelles démarches devez-vous suivre pour l'obtenir ? En savoir plus.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !