Industrie : ouverture des candidatures pour la phase 5 des pôles de compétitivité

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique et Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, ont annoncé le 2 août l’ouverture de l’appel à candidatures pour la phase cinq des pôles de compétitivité.

©pikselstock - stock.adobe.com

Alors que la quatrième phase des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, le gouvernement souhaite poursuivre cette politique à travers une nouvelle phase de 4 ans (2023-2026). Cette dernière s’inscrira dans la même dynamique en continuant d’accompagner les grands groupes, les PME/ETI et les start-up dans leurs recherches collaboratives et dans leurs efforts de réindustrialisation. L’appel à candidature ouvert le 2 août 2022 s’inscrit dans ce cadre.

Candidater à l’appel à projet de la phase 5 des pôles de compétitivité

L’appel à projet a pour finalité de sélectionner des pôles de compétitivité capables d’appliquer des politiques nationales et régionales d’innovation industrielle. Il permet notamment d’obtenir le label « pôle de compétitivité » attribué par l’État, en coordination avec les Régions. Le cahier des charges de l’appel à candidatures définit trois objectifs :

  • faire émerger des écosystèmes forts, mieux connectés, à même de relever les défis nationaux et régionaux,
  • renforcer l’action des pôles aux niveaux européen et international,
  • soutenir les PME et les start-up françaises dans leur développement.

Découvrir le détail de l’appel à candidatures en consultant le cahier des charges

Politique des pôles de compétitivité : soutenir l’innovation et la réindustrialisation dans les territoires

La phase 5 des pôles de compétitivités vise à faire émerger des projets collaboratifs innovants dans les filières industrielles et les technologies de pointe. Elle s’inscrit dans l’objectif du plan d’investissement France 2030 de bâtir une France et une Europe industrielles, décarbonées, souveraines et innovantes.

Elle a également pour but de renforcer la compétitivité des entreprises françaises par l’innovation, en accompagnant les transformations, digitale et écologique de l’industrie nationale et de contribuer à la réindustrialisation des territoires.

En savoir plus sur les pôles de compétitivités

En complément de cette action structurelle auprès des territoires, des appels à projets spécifiques sur les différents volets du plan France 2030 sont déployés au niveau national. C’est le cas par exemple du dispositif Rebond Industriel, annoncé par le ministre de l’Industrie au bénéficie du secteur automobile.

Partager la page