Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

La finance participative ou «crowdfunding»

Le financement communautaire ou « crowdfunding » (« financement par la foule ») recouvre tous les processus d’échanges de fonds, directement entre individus, sans l’intermédiation des acteurs traditionnels.

La finance participative ou « crowdfunding » (« financement par la foule ») désigne l’échange de fonds ou le financement de projets, mettant directement en lien les agents à capacité de financement avec les agents à besoin de financement, sans passer par les acteurs traditionnels, comme les banques.

L'essentiel

La finance participative est fréquemment désignée par son équivalent anglais « crowdfunding » (financement par la foule)

Ce type de financement s’oriente souvent vers des projets avec une dimension sociale ou écologique forte

L’essor de la finance participative a été facilité par le développement d’internet et les transferts d’argent en ligne

Crowdunding, le sommaire

1. Le cadre réglementaire du financement participatif

Finance participative ne signifie pas absence de réglementation. Les plateformes dédiées à ce type de financement doivent opérer à l’intérieur d’un cadre légal sécurisant les transactions effectuées.

2. Crowdfunding ou Finance participative

Trois types de financement sont possibles : le don, le prêt ou l’investissement en fonds propres (actions).

3. Le crowdfunding

Le crowdfunding expliqué en dessin animé.

4. L’adaptation du cadre juridique de la finance participative

L’ordonnance du 30 mai 2014 a créé le nouveau cadre de la finance participative en France. Il vise à faciliter son essor.

 

Voir le dossier complet

Créé le 20/10/2015, publié sur Faciléco le 02/09/2016 et actualisé le 28/03/2019

Dossier réalisé par

La finance pour tous

 

 

 

 

Partager la page