Accueil du portailEntreprises › Qu'est-ce que la silver économie ou économie des seniors ?

Qu'est-ce que la silver économie ou économie des seniors ?

14/11/2017

Les 60 ans et plus devraient représenter 20 millions de personnes en France d'ici 2030, contre 15 millions à l'heure actuelle. Le vieillissement de la population entraîne l'émergence de plus en plus de produits et de services à destination des personnes âgées. L'économie à destination des seniors pourrait ainsi générer un chiffre d'affaires de plus de 130 milliards d'euros dans trois ans. Que regroupe ce secteur ? A qui s'adresse-t-il ? Tour d'horizon de cette « silver économie ».

La silver économie, qu'est-ce que c'est ?

Améliorer la qualité de vie des personnes âgées, garantir leur autonomie le plus longtemps possible ou même allonger leur espérance de vie : tels sont les principaux objectifs de la silver économie. Sous ce nom se cachent l'ensemble des produits et services à destination des seniors, qui se développent avec le vieillissement des Français. « Les nouveaux besoins économiques, technologiques et industriels liés à l'avancée en âge (...) [ouvrent] un champ vaste pour l'économie et l'industrie dans nos pays », soulignaient déjà en 2013 les ministères de l'Economie et des Finances et des Affaires sociales et de la Santé.

Vidéo : une minute pour comprendre la silver économie

Lire aussi : Les chiffres clés des services à la personne

 

Les secteurs de la silver économie

De nombreux secteurs sont en effet concernés par cette tendance et peuvent proposer des produits adaptés aux plus âgés, notamment :

  • la santé : soins à domicile, médecine à distance, nutrition, objets de santé connectés... ;
  • la sécurité et l'autonomie : téléassistance, détecteurs... ;
  • l'habitat : logements adaptés, domotique... ;
  • les services : services à la personne, aide ménagère, prévoyance... ;
  • les loisirs : tourisme, sport, jeux... ;
  • la communication : téléphones mobiles, tablettes, Internet... ;
  • les transports : aides à la mobilité, transports adaptés...

 

Vidéo : ils ont entrepris dans la silver économie, ils témoignent

 

Une filière soutenue par l'Etat

Le ministère de l'Economie et des Finances et le ministère des Affaires sociales et de la Santé ont signé en 2013 un contrat de filière pour la silver économie. Objectif : structurer ce secteur en une vraie filière industrielle et créer un écosystème national et régional pour faire émerger un grand marché et favoriser l'essor de l'industrie française.

>> En savoir plus sur le contrat de filière silver économie

Lire aussi : Silver économie : pourquoi les entreprises ont-elles intérêt à se lancer sur le créneau ?

 

Les publics de la silver économie

Lors du lancement du contrat de filière pour la silver économie (voir encadré), les pouvoirs publics ont distingué trois grands groupes de personnes auxquelles se destinent ces produits et services :

  • les seniors dits « actifs », autonomes et indépendants ;
  • les seniors dits « fragiles », avec quelques limitations ou baisses de capacités ;
  • les seniors dits « dépendants », qui ont besoin d'aide pour accomplir les actes de la vie courante.

Des situations bien différentes qui ont amené les ministères concernés à décrire la silver économie comme « un champ ouvert à 360 degrés, qui s'adresse à l'ensemble des [seniors], des plus jeunes aux plus anciens ».
 

Les chiffres clés de la silver économie

  • Le monde devrait compter 2 milliards de personnes âgées d'ici 2050 ;
  • les plus de 60 ans seront 20 millions en France en 2030 ;
  • la silver économie pourrait entraîner 300 000 créations d'emplois nettes d'ici 2020 ;
  • le marché de la silver économie devrait représenter plus de 130 milliards d'euros en France en 2020 ;
  • 77 % des seniors aimeraient davantage de services dans l'alimentation, domaine qui arrive en tête de leurs souhaits, devant la santé ou les services d'aide à la personne ;
  • seules 8 % des personnes âgées en France sont dépendantes, avec un besoin d'aide ou de surveillance régulière ;
  • 86 % des seniors déclarent pratiquer une activité physique ;
  • 54 % des personnes âgées voyagent régulièrement en France ou à l'étranger.
     

Sources : Ministère de l'Economie et des Finances, ministère des Affaires sociales et de la Santé, Dares, Afnor, Senior Strategic

Lire aussi : Les chiffres clés du tourisme des seniors

Publié initialement le 16 décembre 2016

En savoir plus

La filière silver économie (Direction générale des Entreprises)

Cafés économiques du ministère

Silver économie : quels leviers de développement, entre innovations technologiques et innovations sociales ? (Les cafés économiques du ministère de l'Économie et des Finances) - mai 2017

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Fotolia.com

    08/12/2017

    Renforcer la croissance et l'innovation des entreprises, et donc la compétitivité sur des marchés porteurs est un fort enjeu en matière de croissance économique et d'emploi, en France comme à l’international. Mais à qui s'adresser pour se faire aider ? Panorama des principaux acteurs du soutien à la compétitivité des entreprises.

  • ©Fotolia.com

    16/11/2017

    Faire faire aux machines ce dont l'homme est capable. C'est la promesse de l'intelligence artificielle dans tous les secteurs d'activité : robotique, voiture autonome ou médecine personnalisée pour ne citer que les plus connus. Mais c'est aussi une formidable opportunité pour innover et accroître la rentabilité des entreprises.

  • 10/11/2017

    Vous avez développé une invention et vous souhaitez protéger votre propriété intellectuelle ? Découvrez les étapes pour effectuer un dépôt de brevet.

  • ©Phovoir.fr

    09/11/2017

    Nombre d'industriels et de distributeurs ont déjà adopté cette signalétique qui rend l'information nutritionnelle facile à comprendre pour tous. Quels sont les avantages ? Quelle est la procédure pour apposer Nutri-Score sur ses produits ? Explications.

  • 17/10/2017

    Les professionnels et les particuliers ont accès, gratuitement à de nombreuses informations sur toutes les entreprises immatriculées en France.

  • 10/10/2017

    Le secrétariat d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique, a lancé le 10 octobre un nouvel appel à candidature du programme Entrepreneur.e d’Intérêt Général (EIG). Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 27 octobre 2017. Développeur.euse, datascientist, designer, agiliste.... passionné.e de numérique et de l'action publique, relevez le défi et rejoignez le programme EIG !

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !