Imprimer la page

[Vidéo] Réunion du conseil national de l’hydrogène jeudi 30 septembre, à Bercy

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique ont réuni à Bercy, le 30 septembre, les membres du conseil national de l’hydrogène (CNH) pour dresser un bilan de l’exécution de la stratégie nationale de développement de l’hydrogène décarboné.

[Vidéo] Voir l'événement du 30 septembre en différé

Cette 3e réunion du conseil national de l’hydrogène co-présidée par les ministres, aux côtés des industriels, visait à faire un premier bilan de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné et à présenter les récentes études mandatées par le conseil.

Annoncée par le gouvernement le 8 septembre 2020, la stratégie prévoit 7 milliards d’euros de soutien public d'ici 2030 pour assurer la souveraineté technologique française et déployer une capacité de 6,5 GW d’électrolyseurs d’ici 2030, sur le territoire national.

L’hydrogène produit permettra de décarboner la mobilité lourde (avions, trains, poids lourds, bus, véhicules utilitaires...) ainsi que l’industrie (aciéries, cimenteries, raffineries…).

Une forte dynamique industrielle grâce à l’accompagnement de l’État

286 millions d’euros ont déjà été engagés depuis le début de l’année, correspondant à un investissement total de 952 millions d’euros.

D’ici la fin de l’année, près de 2 milliards d’euros de subventions seront engagés ou en passe de l’être, pour soutenir plus d’une centaine de projets.

Les appels à projets de l’ADEME devraient permettre de sélectionner des nouveaux projets pour une centaine de millions d’euros de subventions.

Lire aussi :
Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné en France
Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné en France - appels à projets territoriaux

Un déploiement dans 7 bassins industriels

Les études portées par France Hydrogène, le comité stratégique de filière nouveaux systèmes énergétiques et le CNH confortent l’objectif fixé par la stratégie d’accélération de l’hydrogène décarboné, d’installation de 6,5 GW d’électrolyseurs d’ici 2030.

Les gigafactories de production d’électrolyseurs, de stations de recharge, de réservoirs, de piles à combustible sont suffisantes pour équiper le territoire national et déployer l’hydrogène conformément à la stratégie nationale.

Le développement de l’hydrogène se concentrera dans un premier temps dans 7 bassins industriels majeurs en France.

Les enjeux réglementaires

L’État et France Hydrogène travaillent depuis mai 2021 à une analyse exhaustive de l’ensemble de la règlementation liée à l’hydrogène.

Les problématiques réglementaires identifiées concernent 8 thématiques : la production, le stockage, les réseaux, le transport, la distribution, les véhicules, la fiscalité, les marchés publics.

D’ores et déjà un projet de feuille de route conjointe entre France Hydrogène et la DGPR (direction générale de la prévention des risques) a été élaboré pour faire évoluer la règlementation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), concernant notamment la distribution, le stockage et la production d’hydrogène.

[Vidéo] Quels enjeux pour l'hydrogène bas carbone en France ?

Partager la page