Imprimer la page

Appels à projets : lancement du label « Année de la Gastronomie »

Alain Griset a lancé le 27 septembre le label « Année de la Gastronomie ». Pour y prétendre, les candidats devront participer et candidater à l’une des quatre phases d’appels à projets. Détails.

©lmanju stock.adobe.com

Soutenir l’ensemble de la filière de la restauration durement touchée par la crise, et faire rayonner le savoir-faire culinaire français, des producteurs aux restaurants. C’est l’objectif de l’appel à projets du label « Année de la Gastronomie » lancé à l’occasion du Salon international de la restauration, de l’hôtellerie, et de l’alimentation (Sirha) à Lyon.

Dès décembre 2021, des projets, analysés au plus près des territoires par le réseau des Chambres de commerce et d’industrie (CCI), bénéficieront du label « Année de la Gastronomie ».

Le chef Guillaume Gomez aux commandes

Les meilleurs d’entre eux, sélectionnés par un comité présidé par Guillaume Gomez, ancien chef des cuisines de l’Élysée et représentant personnel du Président de la République auprès des Acteurs et des Réseaux de la Gastronomie et de l’Alimentation, pourront bénéficier d’un soutien de l’État. La sélection des actions retenues dans les appels à projets s’effectuera à deux niveaux. Une labellisation simple « année de la gastronomie » d’une part, une labellisation « année de la gastronomie » avec une subvention forfaitaire (de 20 000 ou 50 000 euros) d’autre part.

Cette initiative découle ainsi des travaux menés par Guillaume Gomez et de son comité stratégique d’experts qui ont identifié des thématiques et préconisé des actions structurantes ainsi qu’une charte des valeurs de l’Année de la Gastronomie.

Des appels à projets autour de quatre grandes thématiques

Les appels à projets seront divisés en quatre phases, autour de quatre grandes thématiques qui se succèderont tout au long de cette « Année de la Gastronomie » :

  • l’hiver de la gastronomie engagée et responsable,
  • le printemps de la gastronomie inclusive et bienveillante,
  • l’été pour célébrer le partage et le vivre-ensemble,
  • l’automne des producteurs.
Partager la page