Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Cédric O a présenté la stratégie e-sport 2020-2025

À l'occasion du salon Paris Games Week, le secrétaire d'État chargé du Numérique, Cédric O, a présenté la stratégie e-sport 2020 - 2025.

 

© @cedric_o

Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique, Roxane Maracineanu, ministre des Sports :

La France a la chance de s’appuyer sur un vivier d’e-sportifs de haut-niveau,qui brillent lors des compétitions internationales. Notre pays peut aussi compter sur l’engagement des professionnels du secteur, privés comme associatifs, fédérés autour de l’association France e-sport dont le modèle collégial inspire d’autres écosystèmes à l’international.

Une stratégie nationale de développement du secteur de l'e-sport

La stratégie e-sport 2020-2025 présentée par Cédric O formalise le diagnostic qui a été établi pendant les assises de l'e-sport, organisées au premier semestre 2019 par la direction générale des entreprises (DGE) et la direction des sports (DS), en partenariat avec l'association France e-sport. Celles-ci ont permis d'engager une réflexion de fond sur la structuration de l'écosystème de l'e-sport français.

Une feuille de route interministérielle, support d'une stratégie nationale de développement du secteur e-sport à horizon 5 ans, a été formalisée.

Les volets prioritaires

La stratégie nationale e-sports 2020-2025 entend faire de la France le leader européen du secteur e-sport d'ici 2025. Elle s'articule autour de 4 axes stratégiques:

  • Promouvoir le développement d’une pratique e-sportive responsable et socialement valorisée
  • Accompagner la création d’une filière de formation, avec une attention particulière portée aux joueurs de haut-niveau
  • Mettre en place une politique de soutien au développement des acteurs français de l’e-sport
  • Valoriser l’attractivité de la France, de ses territoires et de son écosystème e-sport

Les chiffres clés de l'e-sport en France

  • Plus de 28 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018
  • Plus d'une trentaine d'équipes professionnelles
  • Plus de 800 associations e-sportives
  • Plus de 2 millions de pratiquants en 2018 (d'après le baromètre France e-sport 2018)
Partager la page