Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Signature de la charte d'engagements volontaires pour une représentation mixte des jouets

Afin de promouvoir la mixité et de lutter contre les préjugés de genre, a eu lieu le 24 septembre la réunion de signature de la «charte d'engagements volontaires pour une représentation mixte des jouets» présidée par Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, et Adrien Taquet, secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé.


 © @AdrienTaquet

À trois mois jour pour jour des fêtes de fin d'année, les signataires souhaitent promouvoir la mixité entre filles et garçons dans la création, la distribution et la promotion des jouets.

Des engagements volontaires des acteurs du secteur des jouets

La charte, qui entend promouvoir la mixité entre filles et garçons dans la création, la distribution et la promotion des jouets, et plus largement lutter contre les préjugés de genre, les stéréotypes et les biais inconscients afin de faire progresser la présence des femmes dans la science, s'appuie sur 34 engagements volontaires. Elle est le fruit d'une collaboration réussie entre les acteurs du secteur des jouets, fédération de distributeurs et de fabricants, associations et acteurs publics. Les engagements concernent l'ensemble des aspects de la vie du jouet.

Réduire les stéréotypes

Cette charte est un premier pas vers la déconstruction des stéréotypes de genre ancrés dès le plus jeune âge. Dès la conception des produits, les fabricants s'engagent à mettre fin aux stéréotypes sexistes diffusés, non pas par le jouet lui-même, mais par sa notice et/ou sa description (description du produit et communication pour promouvoir le produit).

Autre engagement des fabricants : la suppression de la catégorisation jouets filles/garçons dans les catalogues, imprimés et en ligne, au profit d'une présentation par catégorie de produits ou par type de bénéfice apporté par le type de jouet. Les distributeurs doivent éviter les stéréotypes assignant à chaque genre des postures, des activités ou des codes de couleurs trop déterminés.

Renforcer l'appétence pour les sciences

Les distributeurs  doivent mieux mettre en valeur les jouets scientifiques à destination des garçons et des filles. Agnès Pannier-Runacher espère que « cette mobilisation du secteur du jouet portera ses fruits et permettra de développer dès le plus jeune âge l’appétence pour la science et les technologies, tant chez les petites filles que chez les petits garçons. C’est par ce type d’actions que nous renforceront à terme la présence des femmes dans les carrières scientifiques en général, et l’industrie en particulier ».

Ainsi, les fabricants s'engagent à la promotion, de manière large, des jeux scientifiques avec la création d'un label « sciences, technologie, ingénierie, maths » STIM.

Presse

Communiqué : Signature de la charte d’engagements volontaires pour une représentation mixte des jouets - 24/09/2019 [PDF; 372 Ko]

Charte pour une représentation mixte des jouets - 24/09/2019 [PDF; 917 Ko]

Partager la page