Accueil du portailEurope et international › Paris, candidate à l’accueil de l’Autorité bancaire européenne

Paris, candidate à l’accueil de l’Autorité bancaire européenne - 02/08/2017

La France fait acte de candidature pour accueillir l'Autorité bancaire européenne (ABE), une fois la Grande-Bretagne sortie de l'Union européenne (UE). Cet organisme européen actuellement basé à Londres serait établi à Paris.

 

 

© Fotolia

 

 

 

[Vidéo] Paris, candidate à l’accueil de l’Autorité bancaire européenne

Paris candidate à l’accueil de l’Autorité bancaire européenne

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, est heureux de présenter la candidature de Paris pour accueillir l’Autorité Bancaire Européenne (ABE). Conduite à se relocaliser à la suite du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, l’Autorité Bancaire Européenne trouverait à Paris les conditions idéales pour son installation et celle de ses équipes.

La France, en cohérence avec son engagement pour un système européen de supervision financière ambitieux, mettra tout en œuvre pour faciliter l’implantation de cette autorité, qui œuvre depuis sa création pour la stabilité financière et la convergence des pratiques de supervision au sein de l’Union Européenne.

Paris dispose de multiples atouts pouvant favoriser le développement et le rayonnement de l’ABE. Au cœur d’un écosystème financier d’envergure mondiale, la capitale est riche d’une présence bancaire forte au service d’un tissu d’entreprises dense et dynamique.

Elle bénéficie d’une offre immobilière répondant parfaitement aux besoins de l’Autorité, et de liaisons aériennes et ferroviaires de qualité facilitant la conduite de ses travaux avec toutes ses parties prenantes, européennes et internationales.

Par ailleurs, les collaborateurs et leurs proches pourront bénéficier de la profondeur du bassin d’emploi international de la région parisienne, ainsi que d’une offre éducative exceptionnelle en langue étrangère et d’une offre culturelle et de loisirs incomparable.

Le ministre affirme sa conviction qu’une implantation à Paris constituerait pour l’Autorité Bancaire Européenne un gage de stabilité et de pérennité, lui permettant de poursuivre l’exercice de ses missions dans les meilleures conditions possibles.

Partagez cet article !