Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Parcs zoologiques et cirques : le Gouvernement renforce ses mesures de soutien pour assurer les soins et l’alimentation des animaux

Depuis le début de la période de confinement, le Gouvernement est mobilisé pour permettre aux structures telles que les parcs zoologiques, cirques et refuges accueillant de la faune sauvage de pouvoir continuer à nourrir et soigner leurs animaux. Afin de renforcer ce soutien, des crédits supplémentaires seront inscrits dans le budget rectificatif en cours d’examen.

©seewhatmitchsee / Stock.Adobe.com

Des dispositions pour anticiper et prévenir les situations potentiellement difficiles

Les mesures de confinement dues à la crise sanitaire du Coronavirus Covid-19 ont eu pour conséquence de fermer les structures de spectacles accueillant du public, dont celles accueillant de la faune sauvage, à savoir une centaine de parcs zoologiques et environ 130 cirques. Aussi, dès le début du confinement, le Gouvernement a pris des dispositions pour anticiper et prévenir les situations potentiellement difficiles :

Un renforcement de l’accompagnement des structures accueillant de la faune sauvage

En complément de cette mobilisation collective et dans un contexte de prolongement de la période de confinement, le Gouvernement a jugé nécessaire de renforcer l’accompagnement des structures accueillant de la faune sauvage.

Pour un accompagnement financier des parcs zoologiques, cirques et refuges

En coordination avec Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a porté un amendement pour inscrire dans le budget rectificatif voté en première lecture par l’Assemblée nationale vendredi 17 avril un accompagnement financier de 19 millions d’euros des parcs zoologiques, cirques et refuges au titre de l’alimentation et des soins prodigués aux animaux.

Une vigilance qui perdure

Par ailleurs, les services des DDPP, en lien avec les services de l’Office français pour la biodiversité restent vigilants quant aux situations qui mériteraient un placement des animaux dont l’état se serait dégradé malgré les mesures d’accompagnement mises en place.

Elisabeth Borne, Gérald Darmanin et Didier Guillaume saluent l’engagement de l’ensemble des acteurs mobilisés depuis le début de la période de confinement et assurent de leur vigilance pour permettre l’alimentation et le soin des animaux accueillis dans les parcs zoologiques, cirques et refuges.

Presse

Communiqué Parcs zoologiques et cirques : le Gouvernement renforce ses mesures de soutien pour assurer les soins et l’alimentation des animaux 17/04/2020 [PDF ; 429 Ko]

Partager la page