Numérique : de nouvelles mesures pour des territoires connectés et durables

Lors de l’Université du Très Haut Débit à Bourges, les 12 et 13 octobre, Valérie Nouvel, vice-présidente Transition et Adaptation au changement climatique du département de la Manche, a remis son rapport sur le développement des usages numériques. Présentation des conclusions.

©Julien Eichinger - stock.adobe.com

En mars 2023, le Gouvernement a confié à Valérie Nouvel une mission pour faire de la France un modèle de développement des usages et services numériques dans les collectivités territoriales.

L’Université du Très Haut Débit, organisée à Bourges les 12 et 13 octobre, a été l’occasion pour la vice-présidente Transition et Adaptation au changement climatique du département de la Manche, de remettre les conclusions de son travail, mené avec le soutien de la Direction générale des Entreprises.   

Ces préconisations consistent à mobiliser les acteurs économiques autour de la donnée numérique afin d’optimiser les services publics rendus aux usagers par les collectivités locales.

Une mobilisation autour de quatre axes stratégiques

Les services de connectivité numérique accompagnent le développement des usages tout en renforçant l’attractivité et le dynamisme des territoires. Les travaux de Valérie Nouvel, rassemblés dans un rapport, ont donné lieu à neuf recommandations  et plusieurs mesures concrètes pour assurer un déploiement des usages numériques qui profiteraient à toutes les collectivités et aux entreprises.

Le rapport préconise de développer les usages numériques autour de quatre chantiers prioritaires :   

  • planifier le déploiement stratégique des usages numériques en tant que politique d’aménagement du territoire pour la réussite de la transition écologique,   
  • réunir les conditions d’un dialogue commun entre collectivités et industriels, afin d’aligner les décisions d’investissement, massifier les volumes et unifier les besoins des deux parties,   
  • doter l’ensemble du territoire français de jumeaux numériques territoriaux souverains coconstruits entre l’État et les collectivités territoriales. Cette proposition assurera la production, la protection des données et l’interopérabilité indispensables au déploiement d’une stratégie des usages numériques,  
  • développer des solutions d’appui autour de l’ingénierie des projets et l’organisation pérenne des financements pour agir autour de la commande publique et l’accompagnement technique et économique du déploiement des usages.