Imprimer la page

Webinaire le 8 décembre - Une nouvelle norme pour un nouveau capitalisme : l’extra financier, accélérateur des entreprises responsables

La Commission européenne a annoncé début 2020 son souhait de réviser la directive sur le reporting extra-financier. La France a eu plusieurs fois l’occasion de saluer cette initiative et en défend une vision ambitieuse. Un webinaire a été organisé à Bercy sur le sujet, le 8 décembre, en présence de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance et d'Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable.

Webinar - 8 December 2020

A new standard for a new capitalism: accelerating corporate responsibility through non-financial information

In early 2020, the European Commission announced its plan to revise the directive on corporate non-financial reporting (NFRD). France has on several occasions welcomed this initiative and called for an ambitious review of the directive. A webinar was organized on this essential topic at Bercy (Paris) on 8 December 2020, with the participation of  Bruno Le Maire, Minister of the Economy, Finance and Recovery, and Olivia Grégoire, Secretary of State for the Social, Solidarity and Responsible Economy.

Une nouvelle norme pour un nouveau capitalisme - Ouverture du séminaire par Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable

Séminaire du 8 décembre en différé - version FR  :

Webinaire - version EN :

Depuis plus de vingt ans, la France promeut la transparence sur les risques et les opportunités que représentent les facteurs sociaux et environnementaux pour les entreprises et se réjouit que l’Union européenne se soit dotée de bases communes en la matière, avec notamment l’adoption du règlement financier sur les informations en matière de soutenabilité ou la taxonomie des activités durables. Ces réglementations vont dans le bon sens  pour avancer ensemble dans la transition écologique.

Le fruit de la consultation effectuée par la Commission au printemps 2020 est sans appel : une grande majorité de répondants appellent à un reporting des entreprises à la fois plus exigeant et mieux harmonisé. Ce reporting sera utile aux entreprises elles-mêmes car il améliorera leur contrôle interne et leur permettra de développer des stratégies de transition mieux informées donc plus pertinentes.

Pour aider nos entreprises dans cette transition, des indicateurs pertinents et des méthodes de haute qualité doivent leur être fournies. C’est le sens des travaux de la « task force » constituée par la Commission en vue de réviser la directive.

La « task force » a remis à la Commission un rapport intermédiaire fin octobre dernier et devrait remettre son rapport final fin janvier 2021. Ces échéances devraient être l’occasion d’un dialogue entre les gouvernements et les parties prenantes sur un sujet aussi essentiel pour la souveraineté européenne en matière de régulation extra-financière et de transition écologique.

Ces échanges préliminaires permettront de préparer au mieux la négociation du texte en 2021.

For more than twenty years, France has been promoting transparency on the risks and opportunities that social and environmental factors represent for companies, and is pleased that the European Union has established common bases in this area, notably with the adoption of the sustainable finance disclosure regulation or the taxonomy of sustainable activities. These regulations are a step in the right direction to move forward together in the ecological transition.

The results of the consultation carried out by the Commission in the spring of 2020 on the review of the NFRD are clear: a large majority of respondents call for more demanding and better harmonized corporate reporting. This reporting will be useful to the companies themselves, as it will improve their internal control and enable them to develop better informed and therefore more relevant transition strategies.

To help our companies in this transition, relevant indicators and high quality methods must be provided to them. This is the aim of the work that the task force set up by the Commission has undertaken to prepare the revision of the NFRD.

The task force submitted a progress report to the Commission at the end of October and is expected to submit its final report at the end of January 2021. These deadlines should provide an opportunity for dialogue between governments and stakeholders on a subject that is essential to European sovereignty in terms of non-financial regulation and of ecological transition.

These regular discussions will enable the best possible preparation for the negotiation of the text in 2021.

Vidéos

A new standard for a new capitalism - Jacques Attali

Une nouvelle norme pour un nouveau capitalisme - Thomas Friedberger

A new standard for a new capitalism - Amparo Lopez Senovilla, Spain

Une nouvelle norme pour un nouveau capitalisme - Bruno Le Maire

 

Une nouvelle norme pour un nouveau capitalisme - Clément Beaune

Une nouvelle norme pour un nouveau capitalisme - Pascal Canfin

Page actualisée le 11/12/2020

Partager la page