Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF)

La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) est une administration publique relevant du ministère de l'Économie et des Finances. Sa mission consiste à assurer :

la régulation concurrentielle des marchés ;
la protection économique des consommateurs ;
la sécurité des consommateurs.

Au sein du ministère de l’Économie et des Finances, la DGCCRF veille au bon fonctionnement des marchés, au bénéfice de consommateurs et des  entreprises.

La DGCCRF agit en faveur :

  • du respect des règles de la concurrence ;
  • de la protection économique des consommateurs ;
  • de la sécurité et de la conformité des produits et  des services.

Autorité de contrôle, elle intervient :

  • sur tous les champs de la consommation (produits  alimentaires et non alimentaires, services) ;
  • à tous les stades de l’activité économique (production, transformation, importation, distribution) ;
  • quelle que soit la forme de commerce : magasins, sites de commerce électronique ou liés à l’économie collaborative, etc.

Elle accompagne les acteurs économiques :

  • en les informant sur ses compétences et sur son action ;
  • en publiant des fiches et brochures sur certains aspects de la réglementation ;
  • en développant des actions ciblées conjointement  avec les organisations professionnelles.

Chiffres clés 2018

Les contrôles de la DGCCRF :

  • 543 000 vérifications
  • 111 600 établissements contrôlés
  • 12 600 sites internet contrôlés
  • 330 000 résultats d'analyse en laboratoire
  • 128 500 manquements et infractions contastés

Baromètre des réclamations :

64 607 réclamations de consommateurs, parmi lesquelles environ un tiers concernait :

  • une pratique commerciale trompeuse (20 %) ;
  • un litige lié au démarchage à domicile ou téléphonique (6 %) ;
  • la contestation d’un prix ou du montant d’une facture (5 %).
     
Partager la page