Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Mise en vente de masques de protection dans les enseignes de grande distribution

Dans le cadre du plan de déconfinement présenté hier par le Premier ministre,  Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, s’est rapprochée des acteurs de la grande distribution pour la mise en vente des masques de protection en magasins.

masques

©InkheartX / Stock.Adobe.com

Grande distribution : mise en vente des masques en magasins dès début mai

Les enseignes de la grande distribution alimentaire (Auchan, Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Groupe Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Netto, Supermarché Match, Système U) confirment que des masques grand public (en tissu et réutilisables) et des masques à usage unique seront progressivement mis en vente, dans des magasins et drive, à partir du lundi 4 mai, avec des approvisionnements qui monteront en puissance après le 11 mai.

Encadrement des prix des masques pour permettre leur acquisition par tous les Français

Les enseignes de la grande distribution s’engagent à ce que le prix des masques soit limité afin de permettre leur acquisition par tous les Français. Elles vendront les masques avec une marge minimale :

  • le prix de base d’un masque grand public sera de l’ordre de 2 à 3 euros, soit un coût à l’usage de 10 à 30 centimes selon le nombre de lavages et de réutilisations possibles ;
  • le prix d’un masque à usage unique sera inférieur à 1 euro, en cohérence avec les prix d’achat à l’étranger.

Un guide des bonnes pratiques pour la mise en vente des masques en magasins

Le ministère de l’Économie a également demandé aux enseignes de la grande distribution d’élaborer un guide des bonnes pratiques pour la mise en vente des masques en magasins, de manière à garantir une diffusion équitable et sereine de ces équipements de protection (notamment le nombre de masques possible par achat). Chaque enseigne précisera les modalités d’achat des masques dans ses magasins.

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances :

« Comme nous l'avons fait avec d'autres canaux de distribution, nous travaillons à satisfaire l'objectif que chaque français puisse s'équiper le 11 mai en masques de protection. Je salue la responsabilité des acteurs de la grande distribution pour leur engagement concernant les prix des masques vendus dans leurs magasins. C'est un sujet sur lequel le Gouvernement sera particulièrement vigilant ».

Presse

Mise en vente de masques de protection dans les enseignes de grande distribution [PDF - 130,75 Ko]

Partager la page