Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Logistique : la France, futur carrefour logistique stratégique

Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté lundi 16 septembre à Aulnay-sous-Bois une série de mesures sur la filière logisitique à la suite du rapport « Pour une chaîne logistique plus compétitive au service des entreprises et du développement durable » remis par Eric Hemar et Patrick Daher.


© @AgnesRunacher

Des enjeux stratégiques

Représentant 10% du PIB et 1,8 million d'emplois, la logistique joue un rôle majeur tant pour l'industrie que pour la France qui s'appuie sur des infrastructures de qualité ou à fort potentiel pour traiter davantage de flux et d’un environnement technologique de premier rang. Elle dispose de 4 grandes portes internationales : Le Havre, Marseille, Dunkerque et Roissy.

La filière logistique constitue  une étape clé de l’export des produits agricoles et des produits manufacturés destinés aux clients européens et internationaux de nos entreprises. Une offre logistique qualitative et compétitive en France est bien cruciale pour notre industrie.

Pour une amélioration de la performance de la filière

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances,  Élisabeth Borne, ministre de la Transition Écologique et Solidaire et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont lancé, en janvier 2019, une mission afin d'identifier les voies d’amélioration de la compétitivité de la logistique en France.

Personnalités reconnues de la filière logistique, Éric Hémar et Patrick Daher, ont, ainsi, été chargées par le Gouvernement de proposer des recommandations pour améliorer la compétitivité de la chaîne logistique en France. Ils ont remis le rapport « Pour une chaîne logistique plus compétitive au service des entreprises et du développement durable ».

6 mesures phares ont été présentées :

1. Un point de contact unique aux frontières sera mise en place, intégrant les douanes, les services vétérinaires et phytosanitaires et la DGCCRF. Deux ports expérimenteront ce dispositif dès 2020 : Le Havre et Dunkerque.

2. De nouvelles simplifications sur les procédures d’implantation des entrepôts logistiques seront effectives début 2020.

3. Une plateforme numérique logistique sera mise en place dans le courant de l’année 2020.

4. Un benchmark réglementaire dans le domaine du transport routier sera réalisé au cours du premier semestre de l’année 2020, afin de proposer de nouvelles harmonisations.

5. Une réforme de la fiscalité des locaux industriels sera conduite sur la base d’un rapport remis au Parlement le 1er avril 2020.

6. Un plan d’actions 2019-2020 dans le domaine des métiers de la logistique est mis en place.

Vers une meilleure coordination

Une nouvelle plateforme France Logistique portera la voix unifiée des entreprises (transporteurs, logisticiens, chargeurs). Une taskforce est créée avec l’État et les partenaires (filières, territoires) pour piloter un plan d’actions. Un comité interministériel de la logistique se réunira annuellement.

Partager la page