Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Lancement du fonds citoyen franco-allemand, le 16 avril

Avec le fonds citoyen franco-allemand, les deux gouvernements soutiennent des projets ouvrant une nouvelle ère de coopération entre les sociétés civiles françaises et allemandes avec un budget de 2,4 millions d’euros financé de façon paritaire.

Promouvoir une société civile européenne engagée

Une initiative du traité d'Aix-La-Chapelle

Le fonds citoyen est né du traité d’Aix-la-Chapelle signé le 22 janvier 2019 entre la France et l’Allemagne pour renforcer leur coopération, 56 ans après le traité de l’Élysée (1963). Cet accord met l’accent sur le renforcement des initiatives et le renouvellement des jumelages dans la société civile. Le fonds citoyen permet un soutien financier et structurel pour soutenir ces initiatives.

Encourager des projets communs

Le fonds citoyen franco-allemand encourage les personnes qui participent activement à la création d’une société civile européenne engagée, particulièrement celles qui œuvrent à des projets communs et intergénérationnels au-delà des frontières entre la France et l’Allemagne. Au vu des circonstances actuelles particulières, les efforts se concentreront d’abord sur les rencontres en ligne : lors de repas en ligne, les personnes intéressées peuvent organiser des projets. Le fonds peut également soutenir des projets entre créateurs culturels, clubs de sport ou associations de jumelage qui tentent des nouveaux formats de projet en ligne. Il permettra, après la levée du confinement et dès que ce sera possible, de rassembler physiquement les personnes. De l’échange de groupes entre villes jumelées, aux concerts communs, en passant par les conférences franco-allemandes et projets digitaux, jusqu’aux évènements sportifs et cérémonies de jubilés : il soutient les projets qui, de manière innovante, stimulent, renouvellent ou approfondissent les échanges entre citoyens de France et d’Allemagne ; qui renforcent la démocratie et qui promeuvent la compréhension et la diversité européennes.

Les thèmes privilégiés

Des thèmes sont privilégiés :

  • le développement durable,
  • le dialogue intergénérationnel,
  • la santé,
  • la culture,
  • les droits de l’Homme,
  • le sport,
  • la transition numérique.

Pour participer

À qui s'adresse le fonds?

Le fonds soutient :

  • les associations et les initiatives citoyennes,
  • les associations de jumelages entre villes et régions,
  • les fondations,
  • les acteurs de l'économie sociale, de l'éducation,
  • les instituts scientifiques œuvrant au service de l'Europe.

Le dépôt des demandes est facilité : les compétences linguistiques ne sont pas un pré-requis, un portail de recherche permettra de trouver une organisation partenaire et les demandes de subvention peuvent être déposées en ligne.

Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Juliane Seifert, secrétaire d’État auprès du ministère allemand de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse :

Nous nous sommes engagés pour lancer ce projet phare du traité d’Aix-la-Chapelle durant cette crise et ainsi envoyer un signal fort à la société civile française et allemande. Le fonds citoyen franco-allemand exprime notre reconnaissance et soutien à toutes les personnes engagées qui permettent à notre société, ainsi qu’à l’Europe, d’être solidaires.

Les deux secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande, Amélie de Montchalin, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes, et Michael Roth, ministre délégué aux Affaires européennes :

Ce n'est pas seulement la crise actuelle qui prouve que la solidarité européenne est indispensable. Quand les citoyens de nos deux pays travaillent ensemble, échangent ensemble, c’est la démonstration que l’Europe se construit localement et concrètement. Nous remercions l’office franco-allemand pour la jeunesse pour la mise en œuvre du fonds citoyen dans un si court délai.

 

Partager la page