Le Gouvernement dévoile sa stratégie pour sécuriser l'approvisionnement en métaux critiques

La remise, lundi 10 janvier, du rapport Varin sur la sécurisation de l’approvisionnement de l’industrie en matière premières minérales, s’est doublée du lancement d’un appel à projets national. L’objectif, renforcer la résilience du tissu industriel sur les chaînes d’approvisionnement en métaux et développer les initiatives territoriales.

©sebastien rabany - stock.adobe.com

C’est dans un contexte de fortes tensions sur les matières premières minérales, accentué par les nouveaux besoins en termes de décarbonation des filières de la mobilité électrique ou les énergies renouvelables, que le gouvernement a confié à Philippe Varin, ancien président de France Industrie, une mission de sécurisation de l’approvisionnement de l’industrie. Notamment :

  • évaluer avec les industriels le niveau de sécurité des approvisionnements en métaux
  • préciser leurs besoins
  • proposer une organisation du travail des acteurs privés et publics pour améliorer la résilience aux métaux critiques des chaines de production

Cinq axes stratégiques retenus

À l’issu de ces travaux, axés prioritairement sur les métaux des batteries (nickel, cobalt, lithium) et des aimants permanents (terres rares), particulièrement critiques pour l’électromobilité et pour les nouvelles énergies, le gouvernement retient les axes stratégiques suivants :

  • lancement de travaux préparatoires à la constitution d’un fonds d’investissement dans les métaux stratégiques pour la transition énergétique. L’objectif, contribuer à la sécurisation des approvisionnements des industriels français et européens, par des prises de participation et la mise en place de contrats d’approvisionnements de long terme.
  • constitution d’un observatoire des métaux critiques
  • nomination d’un délégué interministériel à la sécurisation de l’approvisionnement en métaux stratégiques en lien étroit avec les industriels
  • élaboration, dans le cadre de la stratégie d’accélération dédiée aux batteries, d’une feuille de route technologique partagée entre les industriels et la recherche publique relative aux métaux des prochaines générations de batteries
  • traduction dans une norme ou un label, certifiable, du concept de « mine responsable »

La mission a également permis de renforcer les dynamiques locales pour les implantations industrielles relatives aux secteurs du raffinage, des composants de batteries et du recyclage. Les initiatives territoriales pour la constitution de plateformes industriellement et écologiquement efficaces, notamment à Dunkerque sur les métaux de batteries et à Lacq pour les aimants permanents, seront aussi soutenues.

Pour aller plus loin : Un plan pour accompagner les entreprises affectées par les tensions d’approvisionnement

Lancement d’un appel à projets national ciblé sur les métaux critiques

Pour renforcer la résilience du tissu industriel sur les chaînes d’approvisionnement en métaux, le gouvernement a annoncé l’ouverture d’un premier appel à projets (AAP), ciblé sur les métaux critiques à destination des filières industrielles stratégiques. Il soutiendra les meilleurs projets d’investissement en accompagnant des initiatives rapidement industrialisables sur le territoire. La sélection d’acteurs émergents sera priorisée dans le cadre de cet AAP.

Les projets d’investissement peuvent se présenter sous la forme :

  • de créations de nouvelles unités de production
  • d’investissements dans des unités de production existantes pour transformer significativement leurs procédés ou leurs capacités de production, tout en les rendant plus productives et plus flexibles 
  • du développement et de la mise en œuvre à l’échelle industrielle de procédés technologiques innovants et économes en matières premières et en énergie

L’appel à projets « Métaux critiques » est ouvert jusqu’au 30 janvier 2024, avec une première relève intermédiaire au 24 mai 2022. Le cahier des charges est accessible sur la plateforme de Bpifrance.

Presse

Communiqué - Investir dans la France de 2030 : remise au gouvernement du rapport Varin sur la sécurisation de l’approvisionnement en matières premières minérales et ouverture d’un appel à projets dédié [pdf - 418 Ko]

 

Partager la page