Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

« French fab investment desk » : Agnès Pannier-Runacher a reçu les recommandations de Claude Imauven

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher a reçu, le 12 décembre, les recommandations de l'ancien directeur général exécutif du groupe Saint-Gobain, Claude Imauven.

 

© @ClaudeImauven

Vers davantage d'implantations et de capacités industrielles sur le territoire

Le Pacte productif pour le plein emploi

Le développement d'implantations et de capacités industrielles s'inscrit dans le cadre du Pacte productif pour le plein emploi. Annoncé par le président de la République, Emmanuel Macron, le 25 avril 2019, il entend atteindre le plein emploi d'ici 2025, accroître la part de PIB de l’industrie et l’agriculture pour atteindre 15% en 2025 et 20% à horizon 2030.

Les chantiers pour faciliter ces implantations sur le territoire 

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, a lancé le 18 juin 2019 deux chantiers pour  faciliter ces implantations:

  • Une mission sur l’accélération des procédures administratives est confiée au député Guillaume Kasbarian, qui a remis ses conclusions le 23 septembre dernier au Premier ministre. Ses recommandations seront reprises intégralement. Celles qui nécessitent une adaptation législative seront examinées devant le Parlement au premier semestre 2020 ;
  • Une mission de préfiguration du « French Fab Investment Desk » qui est un service public destiné à accompagner les entreprises françaises ayant des projets d’investissements industriels sur le territoire. Cette mission a été confiée à Claude Imauven, ancien directeur général exécutif du groupe Saint-Gobain.

La mise en place du dispositif : le « french fab investment desk »

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances :

«Avec le "french fab investment desk", nous répondons à un besoin : celui d’offrir aux ETI françaises le même niveau de service et d’accompagnement pour accélérer leurs projets d’investissements industriels. Nos ETI doivent être au coeur de nos politiques économiques. ».

Prenant appui sur les recommandations de Claude Imauven, Agnès Pannier-Runacher a confirmé la mise en place du dispositif. Celui-ci permettra à l’ensemble des entreprises françaises, en particulier les entreprises de taille intermédiaire (ETI), de disposer d’un référent dédié.

Qui porte le dispositif?

Le service comprendra une équipe nationale, dirigée par Simon-Pierre Eury et positionnée au sein de la direction générale des Entreprises (DGE) et s’appuiera sur le réseau des Référents uniques pour les investissements (RUI) présents sur l’ensemble du territoire.

Les missions

  • Identifier les projets d’investissement des entreprises
  • Promouvoir leur localisation en France
  • Faciliter leur gestion administrative en lien avec les collectivités locales.
Partager la page