Favoriser la transition écologique et énergétique du secteur du numérique

À l’occasion du Haut Comité pour le Numérique Responsable, Jean-Noël Barrot, ministre de la Transition numérique et des Télécommunications, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique et Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ont évoqué des pistes pour réduire l’empreinte environnementale du numérique.

©Gorodenkoff - stock.adobe.com

Selon une étude ADEME-Arcep, les trajectoires d’empreinte carbone et de consommation énergétique des usages numériques devraient croitre de 45 % d’ici 2030.

Alors que le numérique représente déjà 10 % de la consommation électrique de la France et 2,5 % de l’empreinte carbone, les autorités publiques en concertation avec les parties prenantes de la filière numérique ont identifié plusieurs leviers pour décarboner le secteur en l’intégrant dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC).

Mettre en place une stratégie de décarbonation du numérique

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) du numérique prennent une part croissante dans l’impact environnemental global du pays, et devraient quintupler d’ici 2050. L’objectif de neutralité carbone à cet horizon nécessite d’inclure le secteur du numérique dans la stratégie de décarbonation et de sobriété énergétique.

Part d'émissions de GES dans le numérique par catégorie d'objet

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher.

Nom Valeur
Terminaux 78.8
Centre de données 15.9
Réseaux 5.5
Terminaux
Centre de données
Réseaux
Valeur en %
Source : étude ADEME-Arcep (2022-2023) sur le numérique en France

Les acteurs de la filière se sont concertés pour établir une feuille de route présentant diverses mesures concrètes pour accélérer la transition du numérique vers un modèle plus sobre. Une feuille de route propose un plan d’actions autour de dix piliers :   

  • agir sur la phase de conception et de fabrication des terminaux en augmentant, entre autres, la part de matière première recyclée,   
  • allonger la durée de vie et diminuer les consommations en favorisant, notamment, la qualité des réparations des objets numériques,   
  • améliorer la prise en compte de la fin des équipements pour inciter au recyclage des terminaux,   
  • favoriser la transparence avec la mise en place d’indicateur de suivi de l’empreinte du numérique,   
  • intégrer l’internet des objets dans la feuille de route,   
  • adopter une stratégie pour les datacenters en mettant en place des systèmes de refroidissement adaptés, par exemple,   
  • promouvoir l’écoconception,   
  • encourager la sobriété des usages et développer la formation,  
  • agir contre l’obsolescence technique mais aussi culturelle et psychologique,   
  • adopter une stratégie pour les réseaux en accélérant le passage à la 5G ou en intégrant l’intelligence artificielle pour réduire la consommation des déplacements des opérations réseau mobiles.

Lancement de l’appel à projets « EcoNum »

Les pouvoirs publics accompagnent la volonté de sobriété des acteurs du numérique et vont aider 15 collectivités territoriales à mettre en œuvre leur stratégie d’un numérique écoresponsable.

Ainsi, un appel à projets « EcoNum », opéré par l’ADEME soutiendra le développement de solutions numériques durables.

Cet appel à projets s’inscrit dans la stratégie d’accélération numérique écoresponsable de France 2030 à travers trois axes :   

  • l’écoconception des produits numériques,   
  • la réparation, le réemploi et le reconditionnement du matériel informatique,   
  • les modèles de production responsable.

EcoNum est doté de 50 millions d’euros destinés à financer l’innovation responsable dans le numérique. Si le dispositif est concluant, l’appel à projets pourrait être ré-abondé.

consommation énergétique du secteur du numérique

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher.

10
%

Part de la consommation énergétique du numérique

Source : ADEME-Arcep

empreinte carbone

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher.

2.5
%

Part du numérique dans l'empreinte carbone

Source : ADEME-Arcep

Appel à projets

Les graphiques nécessitent JavaScript pour s'afficher.

50
millions €

Enveloppe de l'appel à projets EcoNum

Source : ministère de l'Economie et des Finances