Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Que regarder dans un bilan?

Le résultat de l’exercice

Il figure dans les capitaux propres au passif. Pour une société il s’agit du résultat net après impôts, que les actionnaires vont pouvoir se partager, s’il n’y a pas de pertes antérieures, ou laisser en réserves dans l’entreprise. Il permet de savoir si l’entreprise a fait un bénéfice net ou une perte  nette pendant l’année écoulée.

Il faudra aussi regarder le détail de la composition du résultat de l’exercice dans le Compte de résultat pour savoir comment il a été obtenu, en tenant compte de toutes les rubriques enregistrées et de la fiscalité.

Le report à nouveau

Il figure dans les capitaux propres au passif. S’il est positif, il correspond à du bénéfice, de l’année antérieure ou des années antérieures, qui n’a pas été affecté en réserves, ni en dividendes.

S’il est négatif, cela signifie que l’entreprise a enregistré des pertes sur l’année antérieure ou sur les années antérieures.

La situation de trésorerie

Elle correspond au solde suivant = valeurs mobilières de placement + disponibilités – les concours bancaires courants et soldes créditeurs de banques.

Les valeurs mobilières et les disponibilités font partie de l’actif circulant. Les concours bancaires sont le renvoi n°5 au dessous du passif.

Ce solde représente le montant des liquidités dont dispose l’entreprise. Si le solde est positif, cela signifie que globalement l’entreprise a de l’argent disponible à la date d’arrêté du bilan. S’il est négatif, l’entreprise est à découvert.

Le besoin (ou la ressource) en fonds de roulement (le BFR ou la RFR)

Il s’agit du solde suivant = stocks (en valeur brute) + créances clients et comptes rattachés (en valeur brute)– dettes fournisseurs et comptes rattachés.

Les stocks et les créances clients font partie de l’actif circulant. Les dettes fournisseurs sont au passif.

Si le solde est positif, il exprime le besoin de financement stable qui est nécessaire pour financer l’exploitation.

Si le solde est négatif, il y a une ressource de financement stable dégagée par l’exploitation de l’entreprise. C’est par exemple le cas de grandes surfaces dont les clients payent rapidement alors que les délais de paiement aux fournisseurs sont longs. L’entreprise reçoit alors des liquidités des clients avant de payer les marchandises.

Le fonds de roulement net global (le FRNG)

Il s’obtient par le calcul suivant : Capitaux propres + dettes financières stables  - emplois stables (c’est-à-dire les immobilisations nettes de l’actif). Il représente l’excédent de ressources stables une fois que sont financées les immobilisations de l’entreprise.

Les capitaux propres et les dettes financières stables font partie du passif du bilan.

C’est lui qui doit couvrir le besoin en fonds de roulement. S’il n’y parvient pas, l’entreprise doit s’endetter.

L’actif net

Actif net = actif immobilisé + actif circulant – dettes

Il permet de se faire une idée de ce que pourrait valoir l’entreprise. C’est ce qu’il resterait aux actionnaires si l’entreprise devait cesser son activité, vendre tous ses biens et rembourser toutes ses dettes.

Le ratio d’endettement

Ratio d’endettement = somme de toutes les lignes d’emprunts / actif net

Ratio d’endettement est > 1: il signifie que les fonds amenés par des financeurs extérieurs à l’entreprise (souvent les banques),  sont supérieurs aux investissements des actionnaires.

Ratio d’endettement est < 1  : il signifie que l’entreprise pourrait, théoriquement, encore s’endetter pour financer sa croissance.

La rentabilité des capitaux propres

Rentabilité des capitaux propres = résultat de l’exercice / capitaux propres

Elle donne une idée de ce que rapporte aux actionnaires leur investissement financier dans l’entreprise.

 

Dossier réalisé en 2013 par

La finance pour tous

Partager la page