Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

L’entreprise et ses investisseurs

Les investisseurs : poumons de l’entreprise ?

Afin de se développer, une entreprise a besoin de capitaux, c’est à dire d’argent pour acheter les machines ou les brevets pour grandir.
Or l’entreprise n’a pas toujours les moyens financiers pour assurer son développement : elle ne peut pas toujours s’autofinancer.

Une alternative s’offre à elle : faire appel à des personnes extérieures pour lui prêter ces capitaux. Ces partenaires, qu’on peut réunir sous le terme d’ « investisseurs », vont à leur tour influencer la vie de l’entreprise…

Quels investisseurs ?

Les investisseurs sont des personnes qui apportent des capitaux (de l’argent) afin de favoriser le développement de l’entreprise.

L’entreprise obtient généralement ses capitaux de deux types de sources :

  • les banques, dans le cadre d’un emprunt classique
  • les marchés financiers, dans le cadre des actions ou des obligations.

Comment obtenir les capitaux des investisseurs ?

L’entreprise présente son projet de développement à la banque, ainsi que ses besoins de financement.
Afin de lui prouver qu’elle pourra rembourser son emprunt, l’entreprise doit lui fournir une série de documents sur sa santé financière et sur les recettes qu’elle compte tirer de son projet.

  • Récolter des fonds sur les marchés financiers

En émettant des obligations  : le principe est le même que pour un emprunt. L’entreprise emprunte auprès de particuliers ou d’institutions et rembourse le montant ainsi que les intérêts.

En émettant des actions  : pour obtenir des capitaux, l’entreprise va créer des actions.Ceux qui accepteront de prêter de l’argent deviendront en contrepartie des propriétaires de l’entreprise. Ils recevront tous les ans des dividendes et donneront (en tant que propriétaires) leur avis sur le fonctionnement de l’entreprise.

Quelles relations avec les investisseurs ?

Les relations de l’entreprise avec les investisseurs sont caractérisées par deux types de besoins :

  • L’exigence de transparence sur la santé financière

L’exigence de transparence se comprend aisément : les investisseurs n’acceptent de prêter de l’argent que si l’entreprise est en bonne santé.

Les entreprises sont donc tenues de présenter régulièrement aux investisseurs un certain nombre de documents financiers. Ses documents doivent montrer aux investisseurs qu’ils seront remboursés ou qu’ils auront des dividendes, s’ils sont actionnaires.

  • La recherche d’une rentabilité élevée

La recherche d’une rentabilité élevée s’explique par la concurrence sur le marché des capitaux.

Les investisseurs peuvent choisir d’investir entre plusieurs entreprises, ils choisiront donc l’entreprise qui leur versera la rémunération la plus élevée (intérêts, dividendes,…).

Une surenchère entre les entreprises s’est donc développée, promettant des rémunérations anormalement élevées.
Petit à petit, certaines entreprises ont pris conscience des limites de ce fonctionnement, puisqu’en assurant une rentabilité élevée à court terme, elles mettaient en danger leur propre survie à long terme.

< Retour au sommaire

Partager la page