Logo de Faciléco : Mieux comprendre l'économie

Friedrich List

Friedrich List (1789 – 1846) est un économiste allemand. Sa notoriété dans le domaine des sciences économiques est due à sa théorie sur les nations, mais surtout au concept de « protectionnisme éducateur ».

Friedrich List fait partie de ces économistes dont l’économie n’était pas l’activité principale. Tour à tour greffier, politicien, journaliste, ambassadeur, List vécut en Allemagne, en Angleterre, aux Etats-Unis, en France… Son apport à la théorie économique est considérable, dans la mesure où il a su tirer parti de l’ensemble de ses expériences.

L’économie des nations

Les auteurs classiques (Smith, Ricardo) considéraient qu’une nation se comporte comme un individu qui cherche à maximiser ses richesses. List, à l’inverse, pense que la puissance d’une nation dépend de sa capacité à développer des « forces productives » qui lui permettront de créer de la richesse à l’avenir. Il met ainsi en avant un ensemble d’activités jusque-là négligées (puisque ne produisant pas de richesses à court terme) telles que la recherche, l’éducation, les infrastructures de transports, l’administration,…

Les étapes du développement des nations

Selon List, les nations se développent en respectant quatre grandes étapes. Dans un premier temps, l’agriculture est le cœur de l’économie, et les produits industriels sont importés. Par la suite, l’industrie commence à se développer mais ne répond que partiellement à la demande nationale, il faut donc continuer d’importer. La troisième étape est celle de l’autosuffisance : le pays peut répondre à l’ensemble des besoins de ses consommateurs et n’a plus besoin d’importer. Enfin, la dernière étape est celle de l’exportation : l’industrie nationale produit suffisamment pour répondre à la demande intérieure, mais aussi pour exporter.

Le protectionnisme éducateur

Si List est connu pour avoir milité en faveur de la suppression des barrières douanières au sein de l’Allemagne (le « Zollverein »), il est pour autant un défenseur du protectionnisme raisonné. Il développe ainsi le concept de protectionnisme éducateur. Selon lui, un pays qui n’a pas atteint le dernier stade de son développement sera perdant s’il s’ouvre au commerce international car son industrie sera trop faible. Les importations auront pour effet de décourager le développement de l’industrie nationale. Ce pays doit donc adopter une politique protectionniste, le temps que ses industries se renforcent et puissent être compétitives sur le plan international.

Partagez cet article !