Imprimer la page

Conférence de presse conjointe de Bruno Le Maire et d’Olaf Scholz pour présenter les plans nationaux de relance et de résilience français et allemand

Bruno Le Maire et Olaf Scholz ont tenu une conférence de presse, mardi 27 avril, pour présenter conjointement les plans nationaux de relance et de résilience français et allemand.

©BercyPhoto - Hamilton de Oliveira

Présentation du plan national de relance et de résilience 2021de la France

Un plan de relance historique NextGenerationEU de 750 milliards d'euros

Grâce à l’impulsion donnée par le couple franco-allemand, les 27 États membres se sont accordés, lors du Conseil européen de juillet 2020, sur un plan de relance historique NextGenerationEU  de 750 milliards d'euros, qui sera financé par un endettement commun. Il inclut en particulier la Facilité pour la reprise et la résilience qui viendra soutenir les efforts de relance des États membres, en ciblant notamment les plus durement touchés par la crise. Ce plan permettra également d’investir massivement dans la transition écologique et numérique. La Facilité pour la reprise et la résilience constitue une avancée historique pour plus de solidarité et d’intégration économique au sein de l’Union européenne.

Le plan national de relance et de résilience (PNRR) français présente les investissements pour lesquels la France sollicite un financement d’environ 40 milliards d'euros de la Facilité pour la reprise et la résilience ainsi que la stratégie de réformes qui viendra renforcer l’efficacité de ces investissements et le potentiel de croissance de notre économie.

Le plan de relance européen contribuera au financement de France relance à hauteur de 40 %

Tous les investissements présentés dans ce plan national de relance et de résilience sont issus du plan national France Relance présenté par le Gouvernement le 3 septembre 2020, adopté par le Parlement en loi de finances pour 2021 et en cours de dépoiement en France. Le plan de relance européen contribuera ainsi au financement du plan de relance national à hauteur de 40 %. C’est un signal fort et concret de la plus-value de l’Union européenne, qui témoigne également de la cohérence entre les priorités de politique économique portées par la France et par l’Union européenne.

Trois piliers

Comme le plan France Relance, le plan national de relance et de résilience poursuit trois priorités clés, qui sont également des piliers de la Facilité pour la reprise et la résilience :

  • l'écologie,
  • la compétitivité,
  • la cohésion sociale et territoriale.

Notre plan comprend des investissements massifs en faveur d’une production et d’une consommation plus respectueuses de l’environnement – par exemple la rénovation thermique des bâtiments et le développement des mobilités et technologies vertes ; le soutien à l'innovation dans des secteurs stratégiques de la santé ou du numérique – par exemple l'intelligence artificielle. Nous investissons également en priorité en faveur des jeunes, que la crise a rendu particulièrement vulnérables, afin de renforcer leurs compétences dans des domaines stratégiques et de faciliter leur intégration sur le marché du travail.

Les 9 composantes du plan de relance et de résilience :

Écologie

  • Rénovation énergétique
  • Écologie et biodiversité
  • Infrastructures et mobilités vertes
  • Énergies et technologies vertes

Compétitivité

  • Financement des entreprises
  • Souveraineté technologique et résilience
  • Mise à niveau de l'Etat, des territoires et des entreprises; culture

Cohésion

  • Sauvegarde de l'emploi, jeunes, handicap, formation professionnelle
  • Recherche, Ségur de la santé, dépendance, cohésion territoriale

Notre plan national de relance et de résilience répond également à l'ambition sociale du plan de relance européen en prenant des mesures déterminantes pour le renforcement de la formation professionnelle, pour la modernisation du système de santé ou encore la lutte contre la fracture numérique sur l'ensemble du territoire.

Pour renforcer l’efficacité de ces investissements, le plan national de relance et de résilience présente des réformes qui renforceront le potentiel de croissance de notre économie et qui nous permettront de rebondir au sortir de la crise sanitaire et économique.

Tout comme la stratégie France Relance qui a l’ambition de préparer la France de 2030, le plan de relance européen vise à renforcer durablement la résilience de notre économie. Il poursuit ainsi la stratégie de réformes lancée en 2017 par le président Emmanuel Macron pour permettre l’accès du plus grand nombre à un emploi rémunéré à sa juste valeur, lutter contre les inégalités de destin et renforcer la compétitivité des entreprises.  

Notre plan est organisé autour de neuf composantes cohérentes d'investissements et de réformes poursuivant des objectifs communs, qui contribueront à renforcer la coordination entre les politiques économiques des Etats membres et à garantir la convergence dans l’Union européenne.

Le plan national de relance et de résilience va désormais être formellement évalué par la Commission européenne, puis sera adopté par les ministres des Finances de l’UE au sein du Conseil ECOFIN.

À télécharger

Partager la page