Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Le Gouvernement annonce la commande de plus d’1 milliard de masques sanitaires fabriqués en France

La situation sanitaire sans précédent qu’a connue la France a provoqué une augmentation inédite des besoins en masques de protection à usage sanitaire à destination des professionnels de santé et des patients atteints par le coronavirus. Le Gouvernement soutient le renforcement des capacités de production nationale et annonce la commande de plus d’1 milliard de masques sanitaires fabriqués en France, pour renforcer l’indépendance stratégique de la France sur ce sujet.

©Dominique VERNIER - stock.adobe.com

Vers la structuration d’une filière industrielle de production de masques sanitaires en France

Le 31 mars dernier, le président de la République a fixé un objectif clair : renforcer la production nationale en masques de protection à usage sanitaire pour assurer l’indépendance de notre pays avant la fin de l’année 2020. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, travaille à la structuration d’une filière industrielle de production de masques sanitaires en France. Elle mobilise la direction générale des Entreprises (DGE) à Bercy pour accompagner l'ensemble de la chaîne de valeur : fabricants de machines, production des matières premières et émergence de nouveaux producteurs de masques.

Un renforcement des capacités de production

Les capacités de production des quatre fabricants historiques implantés en France (Kolmi-Hopen, Paul Boyé, Valmy, Macopharma) ont été renforcées au cours des dernières semaines, avec le soutien de la DGE pour sécuriser les approvisionnements en matières premières. D’une production de 3,5 millions de masques sanitaires par semaine avant la crise, leur production hebdomadaire est ainsi passée à 10 millions de masques, en avril.

D’ici fin mai, fabrication de 20 millions de masques sanitaires, par semaine

Parallèlement, sous l’impulsion du secrétariat d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, de nouveaux acteurs de la filière ont été mobilisés : Brocéliande, Savoy, BB Distrib et Bio Serenity. Combinée avec les capacités des producteurs historique, le développement de ces nouvelles lignes de production permettra la fabrication de 20 millions de masques sanitaires, par semaine d’ici fin mai.

La conjugaison de l’ensemble de ces actions a permis à Santé publique France, sous l’égide d’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, de contractualiser la commande de plus d’1 milliard de masques fabriqués en France et qui seront progressivement livrés d’ici à décembre 2020.

Ces actions permettent de viser une capacité de production installée en France supérieure à 50 millions de masques par semaine d’ici la fin d’année, renforçant considérablement l’indépendance stratégique de la France sur ce sujet.

Conformément aux priorités définies par Olivier Véran, ces masques seront distribués aux professionnels de santé, en ville, à l’hôpital, dans les établissements et services médico-sociaux, aux équipes chargées de réaliser les tests ainsi qu’aux personnes atteintes par le Covid-19 et aux personnes à haut risque médical de développer une forme grave de Covid-19.

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé :

« La mobilisation de nos entreprises françaises est sans précédent. Je tiens à saluer tous les fabricants qui contribuent depuis le début de la crise à assurer la protection des professionnels de santé, en première ligne pour prendre soin de nous. Avec le développement de la filière française, nous sécurisons dans la durée l’approvisionnement en masques de notre système de santé. »

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances :

« Avec l’aide des services de l’État, un effort impressionnant a été fait durant les dernières semaines par les quatre fabricants historiques implantés en France et je tiens à les en remercier. Je veux aussi saluer le renfort de quatre nouveaux acteurs de la filière : cela témoigne de l’engagement de notre industrie afin de fournir des masques aux personnels de santé et aux malades. Cette mobilisation exceptionnelle s’inscrit dans le cadre plus large de la reconquête industrielle portée par le Président de la République. Elle est essentielle, car elle permettra de produire davantage sur notre territoire afin de gagner en indépendance et de renforcer notre résilience collective. »

Partager la page