Imprimer la page

Ce qui change au 1er juillet

Congé paternité, MaPrimeRénov’, bonus écologique, prime à la conversion, encadrement des loyers, etc. : les changements seront nombreux début juillet 2021. Retrouvez tous les détails dans cet article.

©gena96 / Stock.Adobe.com

Allongement du congé paternité

C’est une petite révolution pour les futurs pères. Le congé paternité est allongé à partir de ce 1er juillet. Il sera désormais de 25 jours fractionnables pour la naissance d’un premier enfant, contre 11 jours consécutifs précédemment. Sa durée passe également de 18 à 32 jours à partir de la naissance d’un deuxième enfant.

Le congé paternité peut, à compter du 1er juillet 2021, être pris dans les 6 mois suivant la naissance de l'enfant, au lieu de quatre mois précédemment.

La nouvelle durée du congé paternité est applicable pour les enfants nés à partir du 1er juillet 2021 ou nés avant, mais dont la naissance était supposée intervenir à partir de cette date.

Le chômage partiel

Le dispositif de chômage partiel évolue au 1er juillet. L'indemnité perçue par les salariés concernés passe de 84 % du salaire net à 72 %. Attention, toutefois, la situation reste identique pour les salariés des entreprises relevant des secteurs les plus touchés par la crise et ceux des entreprises fermées administrativement. Ceux-ci percevront toujours une indemnité égale à 84 % du salaire net jusqu'au 31 août 2021.

A lire aussi : Les mesures d’urgence pour les secteurs en sous-activité prolongée

MaPrimeRenov'

À partir du 1er juillet, les propriétaires bailleurs pourront effectuer une demande pour bénéficier du dispositif MaPrimeRenov' afin de rénover leur logement locatif.

Bonus écologique et prime à la conversion

Deux autres mesures phares du plan de relance évoluent également à cette date. Les barèmes du bonus écologique, destiné à l’achat ou à la location d’un véhicule neuf émettant peu de CO2, changent en ce début de mois.

Du 1er juillet au 31 décembre 2021, l’obtention de la prime à la conversion doit répondre à de nouveaux critères. Celle-ci ne sera ainsi plus versée pour les modèles thermiques Crit'Air 2, englobant tous les véhicules diesel.

L’encadrement des loyers à Paris

Pour sa troisième année d’application, le dispositif d’encadrement des loyers évolue. Un arrêté préfectoral [PDF - 2,1 Mo] concernant les baux signés à partir du 1er juillet 2021 fixe les nouveaux loyers de référence pour les logements du parc locatif privé parisien.

Pour découvrir ces nouveaux loyers de référence, vous pouvez consulter la carte interactive de l'encadrement des loyers en Île-de-France.

Vente d'éthylotests

Dès le 1er juillet, la vente d'éthylotests devient obligatoire dans les grandes surfaces et chez les cavistes, mais aussi dans les épiceries, sur les sites internet ou dans tout magasin qui vend de l'alcool à emporter.

Partager la page