Accueil du portailEurope et internationalBruno Le Maire est à Buenos Aires pour la réunion des ministres des Finances du G20

Bruno Le Maire est à Buenos Aires pour la réunion des ministres des Finances du G20

19/03/2018

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, est à Buenos Aires les lundi 19 et mardi 20 mars, pour participer à la réunion des ministres des Finances du G20. Au menu notamment des discussions, les questions de fiscalité du numérique, des crypto-actifs, et de la lutte contre le financement du terrorisme.

©Creative Commons CC0

Faire avancer les positions françaises sur des enjeux prioritaires

La réunion, ainsi que les diverses rencontres au programme de ces deux jours, doivent permettre de faire avancer les positions françaises sur des enjeux prioritaires tels que ceux de la fiscalité du numérique, des crypto-actifs, et la lutte contre le financement du terrorisme.

  • En matière de fiscalité du numérique, la France juge essentiel de mettre en place une taxation juste des acteurs du numérique et d’ouvrir la voie à l’adoption d’une solution intérimaire par l’Union Européenne, sur la base des propositions qui seront réalisées par la Commission ;
  • concernant les crypto-monnaies ou crypto-atifs, il s’agit d'impulser un premier débat sur la manière de les appréhender  à l’international, afin de promouvoir un équilibre approprié entre les opportunités de ces innovations financières et le cadre adéquat pour limiter les potentiels risques engendrés en termes d’intégrité du marché, de protection des investisseurs, de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme ;
  • le sujet de la lutte contre le financement du terrorisme est également majeur pour la France, qui souhaite renforcer les moyens collectifs pour entraver les réseaux terroristes en asséchant leurs canaux de financement.

Dans un contexte marqué par de fortes tensions en matière commerciale tout particulièrement, la France fera part de ses inquiétudes au sujet des décisions américaines sur l’acier et l’aluminium. Cette réunion est également l’occasion pour la présidence argentine de présenter ses priorités, dont le financement des infrastructures et l’avenir du travail dans le contexte de la transformation numérique.

Plusieurs rencontres avec des homologues étrangers

Parallèlement à ces réunions, le ministre doit s'entretenir avec ses homologues européens présents, en particulier Mário Centeno, président de l’Eurogroupe. Il verra également Philip Hammond, chancelier de l'échiquier du Trésor du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. Il s’entretiendra également avec Steven Mnuchin, secrétaire du Trésor des États-Unis, Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), Scott Morrison, ministre des Finances du Commonwealth d'Australie, et avec Mehmet Şimşek, vice-Premier ministre de la République de Turquie.

Valoriser l'attractivité française

Le ministre français de l’Économie et des Finances profite également de sa présence en Argentine pour valoriser l’attractivité française à travers deux de ses composantes majeures : la mode et la gastronomie, lors d’une réception organisée à l’ambassade de France avec de Jean-Paul Gaultier et Jean-François Rouquette, chef étoilé. La mode et la gastronomie sont deux secteurs économiques majeurs pour la France qui contribuent pleinement au rayonnement français à l’étranger.

Le ministre rencontrera également la communauté d’affaires françaises implantée en Argentine pour évoquer les enjeux économiques bilatéraux et s’entretiendra avec son homologue argentin, Nicolás Dujovne, ministre de l’Économie de la République argentine.

Presse

 

 

Partagez cet article !