Imprimer la page

Visite de Benoît Hamon au "potager de Marianne", une épicerie solidaire implantée au coeur du marché de Rungis

Le ministre chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation s'est rendu à Rungis le 27 juillet 2012 pour visiter le chantier d'insertion le "Potager de Marianne". Cet épicier solidaire reconditionne des fruits et légumes frais invendus, promis à la destruction, pour les revendre bien en-dessous des prix de marché aux banques d'aide alimentaire d'Ile-de-France.

 

 

 

 

 

 

Partenaire du réseau national des épiceries solidaires Andes (Association nationale des épiceries solidaires), le "Potager de Marianne" emploie une vingtaine de salariés en insertion professionnelle, juniors ou biens seniors (chômeurs de longue durée par exemple), encadrés par des permanents de l'association Andes.

Là, installés en plein coeur de la plateforme, ils récupèrent des fruits et légumes frais invendus (jugés hors norme, tâchés ou trop mûrs) donnés par les grossistes de Rungis. Reconditionnés sur place, ils sont ensuite revendus en circuit court entre 30 et 70 centimes le kilo aux structures d'aide alimentaire d'Ile-de-France.

En 2011, pas moins de 741 tonnes de fruits et légumes frais ont ainsi pu être récupérés par des salariés en parcours d'insertion et proposés au réseau d'aide alimentaire. Insertion professionnelle, recyclage et aide alimentaire : trois maillons essentiels de la chaîne de l'economie sociale et solidaire.

Reportage vidéo

var flashvars={};
flashvars.pvg_id="8196";
pvgAdd("video_player_8196", 280, 200, "http://static.videos.gouv.fr/player_chromeless", flashvars);

 

Liens pratiques

 

Focus

L'ESS : de quoi parle-t-on ?

 

 de quoi parle-t-on ?

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.

 

Partager la page