Accueil du portailArchives › La transition numérique des TPE-PME, un levier de croissance et d’emploi

La transition numérique des TPE-PME, un levier de croissance et d’emploi - 02/10/2014

A l’occasion de sa visite du salon des Micro-entreprises à Paris, Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, a rappelé l’importance du numérique dans le développement des TPE et des PME et l’action du Gouvernement en matière de transition numérique de l’économie.

 

 

 

 

Axelle Lemaire lors de la première édition du "Jeudigital French Tech", le 25 septembre 2014 à Bercy

 

Au cours de sa visite, Axelle Lemaire a salué l’engagement des exposants aux côtés des TPE-PME : acteurs publics (Région Ile-de-France, direction générale des Entreprises), pôles de R&D (Pôle Mécatronique) ou entreprises (Viadéo). Elle a également échangé avec les animateurs du Village des femmes entrepreneures et du Village des innovations digitales.

« Ce salon est à l’image de la French Tech qui a vocation à rassembler l’ensemble des acteurs impliqués dans l’économie numérique : les startups, les grands groupes, les universités et les écoles, les administrations, mais également toutes les entreprises des secteurs traditionnels qui ont fait le choix du numérique comme levier de développement » a déclaré la secrétaire d’Etat.

Le numérique représente 5,5% du PIB français

Selon une récente étude réalisée par le cabinet McKinsey, la France pourrait, d’ici 2020, accroître la part du numérique dans son PIB de 100 milliards d’euros par an, à la condition que les entreprises accélèrent nettement leur transformation numérique.

« Le numérique représente 5,5% du PIB français et les emplois directs liés à ce secteur comptent pour 3,3% des effectifs salariés nationaux. Pourtant, nous avons encore des efforts à faire pour profiter pleinement du potentiel de cette révolution d’usages et de services. Le Gouvernement agit en ce sens avec volontarisme et détermination » a indiqué Axelle Lemaire.

La secrétaire d’Etat a ainsi rappelé les actions concrètes menées par le Gouvernement pour encourager l’innovation, en particulier dans les TPE-PME : création de la banque publique d’investissement, du CICE, simplification administrative, réseau Transition numérique +, commande publique innovante, apprentissage du code à l’école, déploiement du Très haut débit fixe et mobile ou encore relance du corporate venture.

Les conclusions de la mission "transformation numérique de l’économie" pour fin 2014

Pour aller plus loin, Philippe Lemoine, président de la Fondation internet nouvelle génération (FING) et du Forum actions modernité, s’est vu confier, en janvier 2014, une mission consacrée à la transformation numérique de l’économie. Il rendra ses conclusions et ses préconisations dans le courant du deuxième semestre 2014. « L’objectif de cette mission est de saisir les opportunités que portent les évolutions technologiques liées au numérique et d’en faire bénéficier l’ensemble des acteurs publics et privés au service de la croissance et de l’emploi » a déclaré Axelle Lemaire.

 

Lire aussi

Le Gouvernement confie à Philippe Lemoine une mission pour préparer la transformation numérique de l'économie française - 21/01/2014

L’initiative Quartiers Numériques devient l’initiative French Tech - 28/11/2013

 

 

Presse

 

 

Zoom sur

La French TechLa French Tech

L'initiative French Tech a été lancée par le ministère le 27 novembre 2013. Il s'agit d'une mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises.

Un des objectifs de la French Tech est de susciter une dynamique collective partout en France à travers un étendard commun « La French Tech », une marque ouverte et partagée et un label « Métropoles French Tech ».

 

 

Partagez cet article !